Utena de Saitô Chiho et Be-Papas

Utena, le fillette révolutionnaire de Saitô et Be-Papas chez Pika, 2003.

Résumé du livre :

Tenjo Utena devient orpheline à l’age de 7 ans depuis elle vit avec sa tante Yurika. Très populaire dans son école elle est la hantise de ses professeurs qui la considèrent comme une rebelle (elle porte un uniforme de garçon). Chaque année depuis qu’elle a été sauvé de la noyade, Utena reçoit une lettre de son sauveur, cette année la carte annonce qu’ils vont bientôt se revoir. Utena, qui garde un souvenir flou mais intense de cet incident veut plus que tout le rencontrer pour cela elle doit intégrer l’académie Othori…

Mon avis :

Utena perd ses parents très tôt. Lors d’un moment où elle se sent seule et démunie, elle tombe à l’eau. Là elle est secourue par un mystérieux individu qui lui donne aussi une bague. Chaque année Il lui envoie une lettre. Quand elle découvre que la bague qu’elle a correspond à établissement scolaire, elle décide de l’intégrer. Là-bas y règne la communauté de la rose. Et pour connaître son sauveur elle va tout faire pour se faire intégrer.

C’est pas mal. La série est courte en 5 tomes. Malheureusement elle n’est plus dispo chez Pika donc on peut la retrouver en Médiathèque ou chez les soldeurs.

Bonne lecture !

Les foudres de l’amour de Yuu Yoshinaga

Les foudres de l’amour de Yuu Yoshinaga chez Panini manga, 2018

Résumé de l’éditeur :

Pour Nene Koizumi, les histoires d’amour semblent réservées aux autres. Elle mène en effet une vie banale de lycéenne où chaque seconde paraît déjà écrite sur la partition monotone de son existence. Mais sa lassitude vole en éclat le jour où elle rencontre Hajime Sakuraba, un garçon de quatre ans son aîné. Un seul regard et son cœur s’envole… Cependant, Hajime est déjà adulte, tandis que Nene n’est encore qu’une lycéenne. Malgré cela, notre héroïne est bien décidée à tout faire pour se rapprocher de l’élu de son cœur.

Mon avis :

Je suis dans une période manga comme vous pouvez le constater. Alors que dire des foudres de l’amour. C’est Néné qui a le coup de foudre pour un garçon plus âgé Hajimé. Et par un curieux hasard qui fait bien les choses il s’installe à côté de chez elle. Elle lui avoue ses sentiments. Lui ne répond rien à part d’attendre.

Que dire ?

C’est un manga intéressant qui se laisse lire. On attend de voir où évolue sa relation avec Hajimé. Par contre ça me rappelle un autre manga où la jeune fille tombe amoureux de l’ami de son oncle et qui se révèle être son prof. À la fin elle se retrouve avec un beau gosse de son établissement qui était aussi amoureux d’elle. J’ai trouvé que la fin était trop politiquement correct. Donc j’attends de voir avec celui-ci.

On verra.

Bonne lecture !

City Hunter Rebirth de Sokura Nishiki

City Hunter Rebirth de Sojkura Nishiki chez Ki-oon, 2019. (Shonen)

Résumé du livre :

Kaori est une inconditionnelle de City Hunter. Son fantasme est de vivre de grandes aventures aux côtés de son idole, Ryo Saeba. Mais, célibataire à 40 ans et prisonnière d’un boulot ennuyeux, elle commence à perdre ses illusions de jeunesse… 

Son quotidien morne bascule le jour où, percutée par un train à pleine vitesse, elle se réveille dans la peau d’une lycéenne dans le Shinjuku des années 80 ! Désorientée et à bout de nerfs, elle tente le tout pour le tout et trace le fameux XYZ sur le panneau de la gare…

Retrouvez tous les personnages légendaires de City Hunter dans un spin-off officiel validé par maître Hojo lui-même ! Humour, action et émotions fortes… City Hunter n’a jamais été aussi vivant !

Mon avis

Attention nostalgie quand tu nous tiens ! Bah oui pour ceux qui ont été biberonné avec le club Dorothée ce manga est fait pour vous. Vous vous rappeler de Nicky Larson ? Oui ? En fait le personnage s’appelle Ryô Saeba. Et la série en fait s’appelle City Hunter. La série est un Sonen donc c’est un peu plus adultes que le dessin animé qu’on a pu voir dans notre enfance. C’est très amusant. Et maintenant nous avons la série City Hunter Rebirth.

Nous faisons la connaissance de Kaori qui est une grande fan de City Hunter et a réussi à mieux supporter son quotidien grâce à la série. Maintenant elle est une mangaka d’une quarantaine d’années. Comme dit le résumé elle s’ennuie. Mais après un accident elle se réveille. Elle est redevenue adolescente. D’abord elle est effondrée. Jusqu’à qu’elle se rend compte que dans ce monde parallèle elle se retrouve dans le monde de City Hunter. Et là elle réussit à retrouver Ryô et à s’installer chez Ryô et sa partenaire. Elle se fait passer pour une jeune amnésique. Et comme elle connaît par cœur la série. Elle est considérer comme une voyante. Tout ça est très amusant.

Kaori suit avec plaisir le quotidien des personnages de la série. Tout ça est très amusant. Elle connaît parfaitement Ryô à telle point qu’elle sait même où il cache ses revues érotiques. On retrouve chaud lapin Ryô, sa partenaire et Kaori vivre et travailler ensemble.

Un ami et collègue m’a dit que la série devrait être courte. Pour l’instant elle est de 3 tomes au Japon et 2 en France.

J’ai hâte de lire le tome 2.

Bonne lecture !

Le garçon d’à côté de Robico

Le Garçon d’à côté de Robico chez Pika, 2014. Pour l’anime chez Black Box, 2012.

Résumé de l’éditeur :

Une rencontre peut changer une vie !

Shizuku Mizutani, jeune lycéenne, ne s’intéresse qu’à ses résultats scolaires. Un jour, alors qu’elle se rend chez Haru Yoshida, un élève à la réputation de mauvais garçon, pour lui remettre des copies des cours auxquels il n’a pas assisté, celui-ci prend la décision unilatérale que Shizuku et lui seront amis ! Devant la naïveté de Haru, Shizuku se laisse attendrir et lui montre quelques signes de gentillesse à tel point que Haru, touché qu’elle prenne sa défense, lui fait une déclaration d’amour inattendue ! Comment va évoluer la rencontre improbable d’une jeune fille au coeur de pierre avec un drôle de garçon ?

Mon avis :

Pour une fois je détaille aussi la parution de l’anime. Parce qu’une fois n’est pas coutume je n’ai pas lu le manga mais je regarde l’anime sur Netflix.

Et j’aime bien. Mais si vous voulez le lire il est disponible chez Pika.

Je vous présente donc Shizuku qui est une fille sans ami mais pour une raison très précise. Elle n’a pas le temps pour ça. Sa priorité sont les études et seulement les études. Et elle compte être la meilleure.

Un jour sa professeure lui demande de ramener des cours à Haru qui lui a décidé de ne plus venir au lycée.

Haru n’y va plus parce qu’à chaque fois qu’il se retrouve au collège ou au lycée. Il se retrouve à se bagarrer. En fait on se rend compte que c’est toujours pour aider d’autre gens. Mais il se retrouve avec une réputation de violent et tout le monde a peur de lui.

Shizuku y va avec appréhension. Pas à cause de la réputation de Haru mais plus parce qu’elle ne veut pas. Haru est tellement étonné que quelqu’un vient du lycée lui apporter quelque chose. Il se retrouve à devenir de drôle d’amis. Et donc Haru décide de revenir au lycée. Shizuku va devoir apprendre à un peu s’ouvrir aux autres et aussi à apprendre à étudier avec les autres. Petit à petit le groupe s’agrandit.

Nous allons donc suivre Shizuku, Haru, un coq et au moins deux autres personnes, des voyous… J’aime beaucoup cet anime.

Je vous en conseille donc soit la lecture soit l’anime. ça devrait vous plaire.

Bonne lecture !