Les faits & gestes de la famille Papillon, t.2 : Les prouesses de Mamie Rose

Les faits & gestes de la Famille Papillon, t.2 : Les prouesses de mamie Rose de Florence Hinckel, Casterman, 2019.

Résumé de l’éditeur :

La suite des aventures d’Éva Papillon illustrée avec des photos authentiques et toujours aussi folles !

La famille Papillon a déménagé à l’autre bout du monde pour protéger Éva. Car la maladresse naturelle de la jeune fille intéresse terriblement la famille Avalanche : elle a fait tomber la tartine de confiture du mauvais côté, et si elle provoquait d’autres catastrophes ? Le récit des plus belles prouesses de Mamie Rose devrait la remettre sur le droit chemin. Mais Éva a d’autres préoccupations en tête que le premier pas sur la Lune ou le succès de la télévision : elle veut sauver son meilleur ami Auguste !

Mon avis :

Bon j’avais déjà deviné une révélation importante à la fin de ce livre dans le premier. C’était couru d’avance. Toutefois ce livre a comblé mon désir de lire un bon livre. Nous retrouvons La jeune Éva Papillon dans une île déserte battue par les vents. Elle pense qu’elle peut enfin sortir vu qu’il n’ y a personne pour la ravir encore une fois. En quoi elle se trompe grandement. Dans ce tome on en sait plus sur Mamie Rose Papillon mais aussi sur Le grand-père Avalanche du nom d’Ernest. La première histoire se concentrait sur la seconde guerre mondiale. Celui-ci se concentre sur mai 68 et l’érection du Mur de Berlin. J’ai aimé qu’on parle du Mur de Berlin parce que je suis justement allé il y a peu à Berlin et c’était intéressant la manière dont l’autrice a utilisé cet élément historique dans son livre.

Les photographies parfois loufoques illustrent toujours à merveille ce roman.

Si vous ne voulez pas que je dévoile trop de ce livre ne lisez pas cette partie :

En quoi j’ai deviné la révélation fracassante

  • Éva ne connaît pas sa mère.
  • Coline ne connaît pas son père
  • Éva semble bien maladroite
  • Son pouvoir tarde à venir ou alors il prend des effets pour le moins inattendu.
  • Sa famille semble l’obliger à ne pas l’utiliser.

Voilà ce qui vous éclairera peut-être ou vous même l’avez deviné.

En tout cas même si je me suis spoilée j’ai aimé ce livre et attends avec impatience le prochain et dernier tome de cette trilogie très bien écrite et qu’on n’a pas envie de lâcher de sitôt.

Bonne lecture !

Les faits & gestes de la Famille Papillon, t.1 : les exploits de grand-papy Robert

Les faits & gestes de la famille Papillon, t.1 : les exploits de grand-papy Robert de Florence Hinckel chez Casterman, 2019

Résumé de l’éditeur :

Une aventure loufoque illustrée avec des photos authentiques. Chez les Papillon, le geste le plus anodin provoque des effets bénéfiques sur le monde, que ce soit la fin d’une guerre ou une invention révolutionnaire. Un simple changement de dentifrice dans la famille pourrait vous faire gagner au loto ! Mais le Bien existe-t-il sans Mal ? Que nenni. Depuis des siècles, une lutte secrète fait rage entre les Papillon et leurs rivaux, les Avalanche, responsables des pires catastrophes de l’Histoire.
Du haut de ses 13 ans, Éva Papillon sera-t-elle digne des exploits de ses aïeux ?

Mon avis :

Ce livre est un porte-bonheur autant que la famille Papillon l’est. Alors que la rentré dans le métro parisien nous fait voyagé comme des sardines et ben quand j’ai lu ce livre aucun souci.

En dehors de ce fait somme toute anecdotique ce livre est un véritable antidote à la morosité. Apprendre que l’aîné(e) d’une famille à ses douze ans et jusqu’à qu’il/elle ait un enfant influe le monde de côté positif est assez jouissif. Mais attention il y a un côté négatif, en effet la famille Avalanche elle influe de manière négative sur le courre de l’histoire. Les personnes en question ne sont pas vraiment conscient au début qu’ils font le bonheur d’autre. Dans ce volume on suit les aventures de grand-papy Robert qui amène des choses positives mais aussi de la grand-mère avalanche passionnée de corbeau qui elle déclenche des catastrophes.

Je vous conseille donc ce livre qui vous entrainera dans la seconde guerre mondiale mais aussi dans la famille Papillon et Avalanche à travers notamment Éva la petite dernière Papillon qui ne comprendra pas que sa famille ne veuillent pas qu’elle se serve de son pouvoir.

Bonne lecture !

Norman n’a pas de super-pouvoir

Norman n’a pas de super-pouvoir de Kamel Benaouda chez Gallimard jeunesse, 2018

Résumé de l’éditeur :

Dans le monde de Norman, chacun possède un don spécial: vision nocturne, télépathie, respiration sous l’eau, invisibilité … Or ce matin, au collège, Norman doit passer le test qui révèlera à la terre entière qu’il n’a aucun pouvoir. Pour échapper à cette humiliation, une seule solution: tricher! Avec ses amis Agathe, Franck et Jibril, il monte un plan des plus périlleux …

Mon avis :

Norman le sent bien en lui qu’il est différent. Depuis les expériences d’un scientifique les gens ont tous développés un pouvoir. Sauf que lui n’a rien. Il ne peut voler, transmettre des informations par la pensée ou que sais-je encore. je vous est parlé il y a un certain temps de Kid Normal. Sauf que le jeune homme était dans une école de super-héros. Là c’est différent tout le monde a un pouvoir même si le pouvoir n’est pas forcément une bénédiction. Mais rien pour Norman. Mais comment faire pour passer inaperçu dans ces conditions ? C’est comme ça qu’avec l’aide de ses amis il va truquer le test qui révèle son pouvoir. Dès lors il fait croire qu’il a une très bonne mémoire. Sauf qu’avoir une très bonne mémoire intéresse les autorités pour le faire intégrer dans une prestigieuse agence.

Comment va t’il se sortir de cette situation ?

Vous le découvrirez en lisant ce livre qui se lit très facilement; On s’attache vite au personnage. On le suit dans sa quête de normalité. Mais n’est-ce pas le cas de beaucoup de monde. Se fondre dans la masse c’est toujours plus facile que de se distinguer.

Bonne lecture !

Cupcake girls, t.16 : Manhattan cupcakes

Cupcakes girls, t.16 : Manhattan cupcakes de Coco Simon chez Pocket jeunesse, 2018

Résumé de l’éditeur :

Une bonne dose d’amitié, deux cuillerées d’humour, une pincée de problèmes, des gâteaux délicieux en pagaille pour Cupcake Girls, une série à croquer !

  Mia et Katie ont proposé à Alex de les accompagner à New York. Au programme : visites de pâtisseries pour goûter de nouveaux cupcakes et shopping ! Mais Alex se sent vite en trop devant la complicité de ses deux amies. L’arrivée de Léa, une ancienne copine de Mia, va-t-elle changer la donne ? Ou pire : créer de nouvelles tensions ?

Mon avis :

Alex ne sais pas quoi faire. Doit-elle accompagner ou pas Mia et Kate à New York. Elle devait aller chez ses grands-parents manque de pot sa grand-mère tombe malade. Son week-end tombe à l’eau. Après une rencontre fortuite au centre commerciale avec Mia et Katie, ses deux amies lui proposent de l’accompagner à New-York. Mais elle a peur d’être de trop. D’autant plus que ses deux amies ont déjà tout prévu pour ce week-end et pas question de se défiler. Elle regrettera aussi beaucoup l’absence d’Emma. Ce qui agacera parfois Mia et Katie. En plus des trois filles, Mia a embarqué avec elle son amie de New York Léa. Pas facile la confrontation entre la New-yorkaise pure jus et les deux amies. Alex devra jouer un rôle de pacificatrice auprès de tout de le monde au point de s’en oublier parfois.

Comme tout les cupcakes girls j’ai aimé celui-ci où on suit de près Alex qui est en proie à pas mal de doute. Est-elle aussi amie avec Mia et Katie ? Pourra t’elle s’amuser à aller à New York ? Et puis pour une fois ce n’est pas elle qui fait le programme. Va-t’elle réussir à s’amuser ?

Private Joke : « Regardez, c’est Talor Swift ! »

Vous ne comprenez pas ? Lisez ce tome et vous comprendrez.

Allez bonne lecture !