Pas de pissenlits pour le cadavre

Couverture du livre

Pas de pissenlits pour le cadavre d’Andrea H. Japp chez Pygmalion, 2021

Résumé du livre :

Chloé et Louise ont peu de choses en commun mais l’amitié qui les lie est indéfectible. Après un douloureux divorce, Louise a décidé de devenir fleuriste. Et si Chloé est dentiste, c’est avec plaisir qu’elle consacre ses après-midi à aider son amie, ça la change des molaires.
Jusqu’au jour où une surprise macabre les attend dans l’arrière-boutique : un type très très mort au milieu des branches d’amandier. Pas de panique, les innocents ne vont pas en prison.
Mais lorsque les preuves commencent à s’accumuler contre nos deux héroïnes, le calme n’est plus de mise.

Mon avis :

Andrea H. Japp que j’ai longtemps pris pour une américaine mais qui est française ou tout du moins francophone, aime faire du policier un peu chick lit. Celui-ci quand j’ai vu la couverture je me suis dit qu’il devait en faire partie et en effet c’est le cas. Louise fraichement divorcée se dit qu’elle doit se trouver un boulot. Elle décide de devenir fleuriste, et son commerce marche bien. A côté, nous avons Chloé qui commence sérieusement à en avoir marre de soigner des dents et de devoir gérer ses patients. Elles sont toutes deux meilleures amies. Chloé décide de s’associer à Louise. Chloé soigne les dents de patients triés sur le volet le matin et l’aide en magasin l’après-midi. Tout aurait pu se dérouler sans problème si un cadavre n’était pas apparu dans leur arrière boutique. Elle se retrouve impliquée dans un homicide sans l’avoir voulu.

Comme vous l’avez peut-être compris ce livre est un petit bijou d’humour avec des personnages féminins qui valent le coup.

Celles qui restent

Celles qui restent de Samuelle Barbier chez Hugo poche, 2021.

Résumé du livre :

Celles qui restent est une histoire de sœurs. De femmes. De liens si puissants que les rompre bouleverse tout.

Clara est l’aînée, la sage, l’exemple à suivre. Celle qui fait tout comme il se doit, quitte à grincer des dents en se forçant à sourire.
Constance est la cadette. Si discrète, qu’on en oublie qu’elle existe… jusqu’à ce qu’elle décide de cesser d’exister en se jetant du haut d’un pont.

Lucy est la benjamine. Celle qui rit trop fort, parle trop fort, vit trop fort. Parce qu’elle a peur qu’on l’oublie.
Mais il y a aussi Marielle, qui elle, n’a ni sœur, ni frère, ni enfant, tout juste un vieux chien obèse. Celle qui a consacré sa vie aux autres pensait arriver au bout de son chemin dans l’indifférence,jusqu’à ce qu’un ange vêtu d’un manteau rouge se jette d’un pont, juste devant elle, et remette tout en question.

Mon avis :

Comment continuer à vivre quand on ampute du tiers de toi? Comment continuer à vivre quand ta sœur a décidé de se suicider sans en donner la raison ? Continuer à vivre c’est ce que Clara et Lucy vont devoir arriver à faire après la mort de leur sœur Constance. Clara va s’enfoncer dans la dépression. Lucy va remettre en question ses choix de vie.

Aux deux sœurs s’ajoute Marielle qui elle a assisté au suicide de Constance parce qu’elle promenait son chien. Marielle qui n’a pas pas pu sauver Constance parce qu’elle ne savait pas nager.

Ces trois personnes vont devoir apprendre la résilience. Surmonter le choc. le choc de perdre une sœur, ou le choc d’assister à un suicide sans pouvoir ne rien faire.

À ces trois femmes s’ajoute Antoine l’ami d’enfance des trois sœurs qui lui identifie le corps. Il est devenu gendarme et il a été appelé sur les lieux du drame.

Un roman sur la résilience et comment s’en sortir après un tel drame.

He’s Mine

He’s Mine de Nathalie Charlier chez HarperCollins, 2021.

Résumé du livre :

Elle a appris à résister aux tentations les plus sombres, mais son colocataire va repousser ses limites…

Chaque matin, dès le réveil, Noah sait qu’elle va devoir se battre… contre elle-même. Car, si l’enfer est désormais derrière elle, la tentation de replonger dans les tourments de l’addiction n’est jamais très loin. Alors, cette année d’études à Édimbourg semblait être une bonne idée, le nouveau départ dont elle avait besoin. Sauf qu’on lui a attribué par erreur un appartement dans la résidence réservée aux garçons et que depuis, Aksel, son cher colocataire, a décidé de la pousser à bout pour la forcer à déménager. Il est loin de se douter qu’elle a déjà connu bien pire et, surtout, qu’il faudra plus que ses coups bas et ses provocations minables pour l’impressionner. Les seules menaces que Noah doit prendre au sérieux concernent plutôt son corps musclé et ses abdos parfaits, mais aussi ces étranges post-it avec l’inscription « He’s Mine » que quelqu’un s’amuse à lui transmettre…

Mon avis :

Nous continuons dans la romance avec ce livre. Noah (une fille) sort tout juste de réhab après être tombée dans l’alcoolisme. Elle décide de faire ses études à l’étranger pour ne pas retomber et part dans une université en Écosse.

A côté nous avons Aksel un canadien anglophone qui se réfugie lui aussi à Édimbourg pour fuir un passé et surtout une personne qui est normalement enfermé.

Suite à un quiproquo les deux vont devoir cohabiter dans une résidence étudiante masculine. Aksel n’est pas fou de joie et aimerai plus que son pote Sean s’installe avec lui.

Sauf que Noah ne l’entend pas de cette oreille surtout que l’échange ne serait pas à son avantage. Aksel est furieux que Noah ait décliné la proposition et décide de lui faire vivre un enfer.

Noah n’en a cure après ce qu’elle a vécu il lui en faut beaucoup plus pour craquer. Jusqu’au moment ou Noah en a mare de faire tout dans le logement sans que son coloc ne l’aide en rien. Son pétage de plomb va faire comprendre à Aksel qu’il s’est mal comporté et leur relation va se pacifier.

Mais ni l’un ni l’autre ne sont prêt à être plus que des colocataires malgré l’attirance qu’ils ont l’une pour l’autre et vice versa.

Bon vous l’aurez compris c’est une romance et pour que ça ne soit pas linéaire il faut qu’au moins un des protagonistes ait un passé chargé l’empêchant de se (re)mettre en couple. Sinon il n’y aurait pas d’histoire. Mais c’est un livre plaisant à lire, qui se lit facilement et si vous aimez le genre il devrait vous plaire.

Coup de foudre à Manhattan

Coup de foudre à Manhattan de Sarah Morgan chez HarperCollins France, 2019

Résumé des livres :

New York. Ses buildings vertigineux, ses grandes avenues rectilignes, ses eaux protectrices. Pour Paige, Frankie et Eva, la Grosse Pomme est la forteresse idéale où se tenir à l’abri de l’amour. Car pour elles, il n’y a pas de pire danger que les sentiments et la passion amoureuse. Souffrir ? Très peu pour elles, merci ! Pourtant, elles vont vite se rendre compte que l’amour, le vrai, ne tolère aucun obstacle et offre le plus beau des cadeaux.

Mon avis :

Ce livre sous format e-book contient en fait 3 livres :

– Nuit blanche à Manhattan

– Rendez-vous à Central Park

– Noël sur la 5e avenue

Tous les trois sont des romances dont les 3 femmes sont des amies depuis l’enfance. Toute trois dans le premier se font virer de la boîte événementielle qui les a embauchée. Dans le premier Paige va décider de créer sa propre boîte et s’associer avec ses amies. Et c’est grâce à un ami de son frère qu’elles vont montrer leur savoir-faire et permettre à leur boîte de se développer. Bien-sûr le livre ne serait pas une romance si une histoire d’amour entre Paige et l’ami ne se formait pas.

Dans le deuxième tome, nous retrouvons Frankie qui va aider le frère de Paige en installation de jardin. Le frère de Paige et Frankie se tourne autour depuis longtemps sans se l’avouer. C’est dans ce tome où on va voir leur histoire d’amour éclore tout en apprenant plus sur Frankie.

Et dans le troisième tome, Eva qui se retrouve bien démunie. Elle a perdue sa colocataire Paige qui est de plus en plus dans l’autre appartement et qui a toujours du mal à se remettre du décès de sa grand-mère qui l’a élevé. Elle est envoyé par une cliente pour s’occuper de décorer et remplir le frigo d’un écrivain solitaire qui devrait rentrer chez lui après avoir écrit dans un chalet au milieu de nulle part. Sauf que quand elle arrive elle se rend compte que l’écrivain est là et ils se prennent tout d’eux pour un cambrioleur. C’est dans ce quiproquo qu’Eva va panser ses blessures et Lucas Blade (l’écrivain reclus) va réussir à revivre après le décès de sa femme.

Trois livres qui si vous aimez les romances devraient vous ravir. Le petit plus : on y trouve des personnages que vous verrez dans une autre série de l’autrice. Ça m’a beaucoup plu de retrouver les personnages de Sarah Morgan dans d’autre de ses livres.