Esther et Mandragore, t.2 : D’amour et de magie

Esther et Mandragore, t.2 : D’amour et de magie de Sophie Dieuiade chez Talents hauts, 2017. (Zazou)

Résumé de l’éditeur :

Toujours en voyage sur Terre, Esther et son chat Mandragore sont de retour pour des aventures mouvementées ! Désormais autorisée à communiquer avec ses copines sorcières, la pauvre Esther est harcelée de questions, en particulier sur un sujet crucial : l’Amour ! Comment se passe une love story sur Terre ? La jeune sorcière entame une enquête qui lui réservera bien des surprises…

Mon avis :

Je vous présente ici le tome 2 d’une série où j’ai déjà lu le tome 1. Problème : je n’en ai pas fait la chronique et m’en souvient difficilement à part qu’il m’a plu. Sans surprise j’ai apprécié ce tome aussi. Esther est toujours en territoire humain. N’oublions pas que c’est une sorcière et à ce titre elle devrait se trouver dans son monde mais pas dans notre bon vieux chez nous.

Esther est une jeune sorcière et elle habite chez une sorcière chez nous comme je vous l’ai déjà dit. Elle se donne à cœur joie de découvrir notre monde. Jusqu’à ce qu’elle reçoit des nouvelles de ses amies qui lui posent pleins de question sur notre monde et notamment sur le coup de foudre. Esther se mat à enquêter et pour ça elle se rend à l’école humaine pour en apprendre plus.

Quelle aventure !

Esther et son chat grognon vont parcourir la ville, se faire un ami humain et même s’essayer à des filtres magiques.

Je ne peux vous en dire plus sans tout vous dévoiler. Tout ce que je peux dire c’est qu’Esther est une jeune fille attachante que vous aimerez suivre dans ses aventures. Qu’elle apprend très vite à s’intégrer et qu’elle n’a pas reçu un prix de la curiosité pour rien.

Bonne lecture !

Mamie Polar, t.6 : Mamie Jo connaît la musique

Mamie Polar, t.6 : Mamie Jo connaît la musique de Régis Delpeuch chez Scrineo, 2019.

Résumé de l’éditeur :

Alors que Lucas tourmente sa mère pour savoir enfin qui est son père, Andrea se fait du mouron pour le sien : le commandant Duflair a disparu !
Il n’est pas revenu de son cours de violoncelle. Très inquiets, Mamie Jo et les enfants se lancent à sa recherche. Une enquête délicate qui les mène sur la piste d’une jeune philippine Lynn et de son père diplomate.
D’une ancienne gare de marchandises à l’aéroport Charles de Gaulle en passant par une résidence ultra sécurisée, Mamie Jo mène l’enquête à sa façon : tambour battant. Et tant pis pour ceux qui se mettent en travers de son chemin…

Mon avis :

Nous retrouvons Mamie Jo et ses petits-enfants. Rien ne va plus pour Lucas. Il se brouille encore avec sa mère. Il veut savoir qui est son père et sa mère refuse de lui dire. Elle dit depuis très longtemps qu’elle l’a fait toute seule.

Même Mamie Jo n’a jamais su qui était le père de Lucas. Mais c’est un jour particulier. Mamie Jo doit venir s’occuper de Lucas et Camille. Quand les deux enfants se retrouvent, Andrea le fils de l’inspecteur Duflair arrive, paniqué. Son père a disparu. Il est dans tout ses états. Au début Lucas et Camille ne le croit pas trop. Mais ils se rendent vite à l’évidence que son père a bel et bien disparu. Ils appellent Mamie Jo pour qu’elle arrive au plus vite. Ils se mettent vite à l’enquête.

Je me suis rendue compte depuis le tome 4 qu’un sujet difficile est souvent traité. Il y a eu les réfugiés Syriens, Les trafiquants d’ivoire…

Dans celui-ci on parle d’esclavage moderne. On croit que l’esclavage est abolie. Mais ça existe encore et ce livre en traite.

Certes le sujet est difficile mais nous retrouvons toujours avec plaisir Mamie Jo et ses petits-enfants tout comme Andrea. Et il ne faut pas oublier que comme toutes les fins dans Mamie Jo tout finit bien.

Bonne lecture !

Mamie Polar, t.4 : Temps de chien pour Mamie Jo

Mamie Polar, t.4 : Temps de chien pour Mamie Jo de Régis Delpeuch chez Scrineo, 2018.

Résumé de l’éditeur :

Une nouvelle enquête sur les chapeaux de roue avec Mamie Jo !

Une semaine de vacances chez mamie Jo ! Lucas et Camille sont RAVIS.
Oui mais… il fait un temps de chien, Mamie Jo n’est pas là à la descente du bus, et mémé Gaby, 96 ans, vient d’être agressée et cambriolée !
Quand Mamie Jo réapparaît enfin, elle se lance dans l’enquête ! Mais Camille et Lucas sont inquiets : à quoi joue leur grand-mère et que leur cache-t-elle ?

D’une carrière désaffectée au chenil de Papi mon Chou en passant par un camp de manouches, Mamie Jo mène l’enquête à sa façon : tambour battant. Et tant pis pour ceux qui se mettent en travers de son chemin…

Mon avis :

Si vous ne vous rappelez pas de la série ou que vous n’en avez pas lu un seul je vos invite à lire une de mes anciennes chroniques en cliquant ici. Nous retrouvons Camille et Lucas qui partent en vacances chez Mamie Polar. Mais à leur arrivée en bus personne ne les attends. Il se rendent chez mémé Gaby leur arrière grand-mère qu’ils découvrent endormi ainsi que son chien avec sa maison sans dessus dessous. Quand ils arrivent enfin à retrouver Mamie Jo elle n’est vraiment pas comme d’habitude. Pendant quasiment toute l’aventure elle sera d’une humeur de dogue. Certes Mamie Jo est une mamie pleine de vitalité mais d’habitude elle est gentille avec ses petits-enfants. Là ils devront manœuvrer avec elle sur un fil.

À ça s’ajoute l’enquête, Mémé Gaby a été cambriolé par un clown qui cambriole plusieurs maisons. Lucas et Camille seront aidé par leur ami Andréa qui se retrouve lui aussi en vacances chez son oncle qui est gendarme et s’occupe donc de l’affaire avec l’aide de son frère le meilleur ennemi de Mamie Jo , Duflair le papa d’Andréa et si vous vous souvenez il est commandant de police.

Ce livre vous réjouira d’autant plus si vous connaissais déjà la série.

Bonne lecture !

Geronimo Stilton, t.89 : Le Mystère des sept Matriochkas

Geronimo Stilton, t.89 : Le Mystères des sept matriochkas de Geronimo Stilton chez Albin Michel, 2019.

Résumé de l’éditeur :

Le célèbre détective Farfouin Scouit vient d’être engagé pour retrouver sept matriochkas rarissimes dans la ville de Moscou. Et il est formel, il ne s’en sortira jamais sans son fidèle ami Geronimo ! Peu enthousiaste à l’idée d’enquêter par -30 degrés, notre reporter préféré finit par se laisser convaincre… Commence alors une chasse au trésor géante au cœur de la Russie, menée par la mystérieuse guide Varvara Kornakova…

Mon avis

Un très bon Geronimo Stilton qui pour cette fois nous fait voyager en Russie. Pour le coup Geronimo est un peu benêt dans cette histoire.En effet alors qu’il est tout de même intelligent il ne remarque pas que la guide qui s’est présentée d’elle même est très bizarre alors qu’elle lui rappelle quelqu’un. Et Farfouin arrive de manière brillante à résoudre pas mal d’énigme même s’il est aidé par la mystérieuse guide qui lui traduit les textes.

Geronimo a été chargé par son oncle de traduire leurs publications en Russe. mais pour ça il faut qu’il apprenne le russe. Il s’y attelle. Mais à ce moment là Farfouin débarque pour l’emmener en Russie et qu’il lui sert de traducteur. Bien sûr Geronimo n’a pas du tout le niveau.

Tout ce livre vous promènera sans Moscou de manière haletante et toujours drôle. Je vous invite à le lire d’autant plus si vous aimez les Geronimo Stilton.

Bonne lecture !