Jujutsu Kaisen de Gege Akutami chez Ki-oon, 2020 (Shonen)

Résumé de l’éditeur :

Engloutir les ténèbres pour mieux les combattre !

Chaque année au Japon, on recense plus de 10 000 morts inexpliquées et portés disparus.
Dans la majorité des cas, ce sont les sentiments négatifs des êtres humains qui sont en cause. Souffrance, regrets, humiliation : leur accumulation dans un même endroit provoque des malédictions souvent fatales…

C’est ce que va découvrir à ses dépens Yuji Itadori, lycéen et membre du club de spiritisme. Il ne croit pas aux fantômes, mais contribue tout de même aux différentes missions du groupe…jusqu’à ce que l’une d’elles tourne mal. La relique qu’ils dénichent, le doigt sectionné d’une créature millénaire, attire les monstres ! Le jeune homme n’hésite pas une seconde : il avale la relique pour conjurer le mauvais sort !

Le voilà possédé par Ryomen Sukuna, le célèbre démon à deux visages. Contre toute attente, Yuji réussit à reprendre le contrôle de son corps. C’est du jamais vu ! Malgré tout, il est condamné à mort par l’organisation des exorcistes… Une sentence qui ne pourra être repoussée qu’à une seule condition : trouver et ingérer tous les doigts de Sukuna afin d’éliminer la menace une fois pour toutes. Et pour ça, l’adolescent va devoir s’initier à l’art occulte et mystérieux de l’exorcisme !

Monstres assoiffés de sang, combats épiques et magie surpuissante : découvrez la nouvelle bombe dark fantasy ! Au cœur d’une lutte millénaire entre exorcistes et démons, comment garder son humanité alors même que le mal se tapit au plus profond de soi ?

Mon avis :

Yuji est un garçon sportif très attaché à son grand-père qui est en train de mourir. Au Japon, dans les établissements scolaires il faut obligatoirement s’inscrire à un club. Yuji choisit le club de spiritsime. Mais on l’inscrit d’office à un autre. Il refuse et reste dans celui du spiritisme. Au grand soulagement des deux autres membres qui n’auraient pas eu leur quota pour garder le club ouvert. le groupe déniche un doigt d’un démon très vieux et très puissant. Pour protéger ses camarades il décide de manger le dit doigt pour être aussi puissant.

Après il se retrouve possédé par le démon mais Yuji arrive à reprendre le contrôle de son corps au grand étonnement de Megumi un élève d’une école d’exorcisme. Peu après Yuji se retrouve lui aussi élève de cette école. C’est soit ça soit la mort.

Certes c’est un manga violent et il y a beaucoup de créatures affreuses. Mais c’est un manga sympa. Il fait le bonheur de Jump le magazine qui le prépublie en magasine.

Bonne lecture !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.