Par le feu de Will Hill

Par le feu de Will Hill chez Casterman, 2019.

Résumé de l’éditeur :

Ce que j’ai vu continue de brûler en moi… Avant, elle vivait derrière la clôture.
Elle n’avait pas le droit de quitter la Base.
Ni de parler à qui que ce soit.
Parce que Père John contrôlait tout et qu’il établissait des règles.
Lui désobéir pouvait avoir des conséquences terribles.
Puis il y a eu les mensonges de Père John.
Puis il y a eu le feu…
Inspiré par l’histoire vraie de Waco, Par le feu est un grand roman sur la folie des hommes et le courage d’une adolescente. Livre-événement en Angleterre, il a remporté le prestigieux YA Book Prize 2018.

Un roman vraiment à part.
Palpitant et envoûtant.
Patrick Ness

Mon avis :

Attention livre poignant !

Nous découvrons le quotidien d’une fille de 17 ans qui est pratiquement née dans une secte.

Cette histoire est inspirée de la vraie secte qui se trouvait à Waco et qui a brûlé lors de la perquisition et de l’arrestation de son gourou.

Pour ce que j’en ai lu sur la vraie secte ce roman est une bonne vision de ce qui se passait dans la secte et comment tant de gens en sont morts. Tout ça par la folie d’un homme qui a réussi à faire croire à des familles entières qu’il était le prophète et que sa parole lui était dicté par Dieu. Une vaste fumisterie. Mais c’est moi qui le dit. Je n’ai pas été embrigadé dans une secte. Par contre j’ai parlé d’un livre où des jeunes filles ont vécu une partie de leur enfance dans une secte pédophile si vous voulez connaître leur quotidien lisez mon article précédent.

Bref on apprend le quotidien de Moonbeam qui est arrivée dans la secte à 18 mois entrainé par le père qui a tout de suite était séduit par une adepte qui faisait du prosélytisme. Il emmène femme et enfant dans le désert pour suivre ce mouvement mais quelque temps après le père meurt subitement et la secte change de dirigeant après que les principaux lieutenant de la secte se décide par un autre prédicateur beaucoup plus dure. Après ça les enfants n’avaient plus le droit de regarder la télé. La nourriture a été rationné et le prosélytisme a était proscrit. Le soit-disant prophète a fait en sorte de faire croire à ses adeptes que le monde extérieur était mauvais que seul lui pouvait les amener à faire leur ascension et se retrouver à la tête de Dieu. Peu après pas mal de monde sont sorties de la secte mais pas la mère de Moonbeam qui malgré sa tristesse apparente ne se décide à partir. Même quand le gourou décide de bannir les relations sexuelles entre membres. Elle reste. Seule lui peut prendre des femmes pour épouse pour faire des enfants qui seront élus d’une certaine manière.

D’ailleurs la vie dans la maison du gourou est toute différente des autres qui sont dans les baraquements autour. Les enfants ont des jouets à la maison alors que les autres enfants en sont privés et qu’ils doivent participer comme d’autre à tout les travaux. Tout le monde est sous le joug des lieutenants chargés d’appliqués les directives du gourou. La mère de moonbeam se fait virer de la secte après qu’on est découvert qu’elle écrivait un journal où elle faisait part de ses doutes sur le gourou. Mais elle n’arrive pas à sortir sa fille de la secte qui était promis à sa majorité comme épouse au gourou. Et c’est à ce moment que le germe du doute s’installe dans Moonbeam.

Tout cela nous le découvrons quand elle est enfermé dans un hôpital où elle apprend à vivre sans la secte et où des enfants comme elle sont enfermés pour être adaptés au monde extérieur. Elle sera un modèle même si elle-même ne sait pas si elle sortira un jour de cet hôpital ou elle se sent tout aussi enfermé qu’avant.

Bref vous l’aurez compris si vous voulez en savoir plus sur une secte mais à travers un roman ce livre est pour vous.

Il est édifiant et vous n’en resorterez pas insensible.

Bonne lecture !

PS : Merci à Mélaine qui m’a prêté ce livre et qui m’en a dit que du bien.

Les sept ruptures d’Amy & Craig de Don Zolidis

Les sept ruptures d’Amy & Craig de Don Zolodis chez La Martinière jeunesse, 2018.

Résumé de l’éditeur :

Sept ruptures…
Six rabibochages…
Une irrésistible histoire d’amour !

Au lycée de Janesville, tout le monde connaît Amy, la jolie blonde intelligente et très populaire !
En revanche, on connaît moins Craig, son petit copain intello et fan de jeux de rôles.
Pourtant, ils forment le couple le plus excitant du lycée. Et leur histoire tumultueuse, pleine de cris et de rires, de joies et de peines, pourrait bien être le meilleur des remèdes à une réalité qui ne leur fait pas que des cadeaux…

Mon avis :

Ce n’est pas un livre d’amour mais un livre de maturité. On voit Craig petit à petit murir avec les nombreuses ruptures et les nombreux rabibochages de ce couple un peu bancal qu’il forme avec la jolie et intelligente Amy. Pas que Craig ne soit pas intelligent par ailleurs. Mais tandis qu’Amy est populaire, Craig est un geek invétéré et a trois amis tout au plus. Craig va peu à peu rentrer dans le monde adulte dans ce livre. On le voit grandir mentalement.

Ce n’est pas tant les ruptures qui sont importantes mais le cheminement de Craig pour comprendre que la vie ne se limite pas à avoir une copine et rentrer dans l’université de son choix. Tout ne se passe pas toujours comme prévu et il faut l’accepter.

Je vous invite à lire ce livre qui m’avait été conseillé dans une sorte de calendrier de l’avent par la petite librairie à Clichy et je n’ai pas été déçu.

Bonne lecture !

Royale (Malgré moi), t.2 : Fille fauchée cherche coloc…

Royale (malgré moi), t.2 : Fille fauchée cherche coloc… de Rachel Hawkins chez Nathan, 2020.

Résumé de l’éditeur :

Une nouvelle romance scandaleuse pour la famille royale !

Résumé :


Millie, qui vient de se faire larguer par sa petite amie, fuit son lycée et son Texas natal en s’inscrivant dans un internat écossais. Elle qui voulait s’immerger dans la beauté des Highlands n’avait pas imaginé plonger dans le joyeux monde de l’aristocratie avec sa coloc… la princesse Flora. Derrière ses apparences de peste arrogante, Millie découvre en Flora une fille sensible, une merveilleuse amie… et peut-être plus. Mais la Reine veille (et les paparazzis aussi) pour éviter un scandale à la Cour !
Ado+

Mon avis :

Dans ce tome nous suivons l’arrogante Flora. Enfin dans le premier tome elle n’avait pas la part belle.

Millie surnom d’une texane au nom d’Amelia après une rupture amoureuse décide de s’inscrire dans un internat select en Écosse. Elle est passionnée de géologie et l’Écosse est le pays de la géologie. Elle doit pour ça obtenir une bourse. heureusement son dossier est acceptée et elle se retrouve dans ce pensionnat tout frais payé.

Ce qu’elle ne sait pas c’est que son internat est aussi le lieu de l’aristocratie écossaise pour y amener leurs rejetons.

Elle se retrouve dans la même chambre que la lus célèbre d’entre elle. La princesse Flora.

Si vous vous souvenez de Seb, là nous avons sa sœur jumelle. Sœur qui aime les filles. Amelia quand à elle est bi. leur genre amoureux n’aurait aucun intérêt à être spécifié si ça n’avait pas un intérêt certain pour la suite du roman.

La rencontre entre Flora et Millie est des plus explosive. Les deux commencent à partager une chambre bien malgré elle. Millie trouve Flora prétentieuse. Millie ne mâche pas ses mots ceux en quoi Flora n’est pas habitué.

Mais petit à petit et après quelques péripéties une amitié les lient. Une amitié qui va peu à peu se transformer en amour.

Mais pour connaître toute l’histoire je vous invite à lire ce tome.

Le seul pincement au cœur que j’ai eu c’est en apprenant à la fin du livre qu’il n’y aura pas de tome 3. Même si je comprends le premier on suivait plutôt les aventures autour de Seb et dans celui-ci les aventures autour de Flora.

Le majordome et moi de Gary D. Schmidt

Le majordome et moi de Gary D. Schmidt chez l’école des loisirs, 2020 (Médium)

Résumé du livre :

Carter Jones n’en revient pas. Alors qu’il se réveille un beau matin, voilà qu’il trouve un véritable majordome anglais – avec chapeau melon et tout le tralala, s’il vous plaît ! – sur le pas de sa porte. Comme si survivre et comprendre le collège ne suffisait pas, Carter doit aussi s’adapter à la présence opportune de cet inconnu venu aider la famille Jones – un brin fauchée. Mais lorsque la colère et le chagrin deviennent trop lourds à porter, Carter découvre qu’un fardeau devient plus léger quand il est partagé.

#mort, deuil #relation enfant, adulte #humour

Mon avis :

Vous voudriez hériter d’un majordome ? C’est ce qui arrive à la famille Jones. Une famille américaine composée d’une maman, d’un garçon et de trois filles.

C’est Carter le garçon qui nous raconte l’histoire. Au début il se demande qui est cet énergumène anglais qui débarque chez eux. Serait-ce un voleur venu faire du repérage, un serial Killer ? Mais non Paul Bowles-Fitzpatrick est un « gentleman au service d’un gentleman » comme il aime se définir. Il était avant au service du grand-père de Carter mais au décès de celui-ci ils ont hérité « de ses services ». Alors voilà un majordome tout droit sortie d’Angleterre dans une famille pas très fortunée des États-Unis. Contre toute attente il va se faire accepter par toute la famille. Et va peu à peu redonner le sourire à cette famille endeuillée. Je ne vous ai pas parlé de Currier. Currier est le frère défunt de Carter et ses sœurs il est décédé après une courte maladie. Currier était un gamin joyeux de 6 ans. De plus le père est très souvent absent. Il est militaire et est actuellement en Afghanistan.

Ce livre est un peu aussi un documentaire. Je m’explique le majordome a une passion pour le cricket. Et il enseigne à Carter et son ami les règles du cricket. Bientôt une équipe va se former au sein du collège. Dans le livre il y a un lexique, un plan d’un terrain de cricket et tout pleins d’informations sur le cricket. Si vos voulez allier roman et documentaire ce livre est pour vous.

J’oubliais le dernier membre de la famille le chien. Un chien qui vomit beaucoup.

Dans ce livre on passe du rire aux larmes avec une déconcertante facilité. C’est un livre qui est un petit bijou.

Bonne lecture !