La fin et autres commencements de Veronica Roth

La fin et autres commencements de Veronica Roth chez Nathan , 2020

Résumé de l’éditeur :

Le retour de Veronica Roth avec une exploration fascinante du futur dans un roman illustré spectaculaire !Résumé : Six univers. Dans chacun de ces mondes futuristes parfois proches du nôtre et parfois si différents, la technologie transforme les êtres et façonne de nouvelles possibilités. Pourtant, chacun reste confronté à des problématiques profondément humaines. Plongez dans ces futurs, et explorez des histoires de mort et de renouveau, de haine et d’amour, de vengeance et de pardon… dont la fin n’est qu’un nouveau commencement.

6 histoires émouvantes et futuristes, qui chacune à leur manière explorent les thèmes de la mort (celle que l’on inflige, celle qui nous frappe), l’amitié, la famille, la résilience.
Des récits d’anticipation dans la veine de Black Mirror.

Mon avis :

C’est un recueil de nouvelles. Si vous aimez la fiction et que vous n’êtes pas un grand lecteur ce livre est pour vous.

Il porte très bien son nom. ça parle beaucoup de mort imminent ou qui a déjà eu lieu mais cette « fin » amène à autre chose dont des commencements. C’est pas mal comme livre qui dédramatise un peu la mort d’un proche.

Ce sont toutes des nouvelles d’anticipation. Nous sommes dans un futur plus ou moins proche avec des technologies nouvelles.

Je vais vous faire une brève présentation des trois premières nouvelles. D’abord nous avons Inertia. un jeune homme est entre la vie et la mort suite à un accident de la circulation. Maintenant les mourants peuvent appeler un ou plusieurs proches et se rencontrer dans leurs souvenirs. Ils peuvent se dire des dernières paroles et se remémorer des souvenirs. Une jeune fille était autrefois amie avec Matt (l’accidenté) mais ils se sont fâchés. Elle est très étonnés quand elle apprend qu’il l’a mis dans sa dernière « visitation ». Elle accepte tout de même de se rendre à l’hôpital pour cette « visitation ».

Pour la deuxième ça m’a fait beaucoup pensé à Les Âmes vagabondes par l’autrice de Twillight Stephenie Meyer. Nous sommes sur la Terre mais les extra-terrestres ont pour certains élus domicile sur Terre. Sans que ça ne pose de problème sauf pour les « sangsues ». c’est des sortes d’organismes qui se collent à la colonne vertébrale d’un humain ou autre et qui prend la place et le commandement de » l’hôte ». on peut mettre du temps à découvrir qu’un proche est ainsi possédé. Petit à petit la personne hôte perd son intelligence et si la « sangsue » se sépare du corps la personne devient un légume. C’est ce qui est arrivé au père d’une chasseuse de prime qui s’est spécialisé dans « les sangsues ». Je ne vous en dit pas plus.

Pour la troisième titre les écoutants. Nous sommes dans un monde en déclin ou le bioterrorisme n’épargne personne. Des personnes sous couvert de religion mettent des bombes partout pour hâter la fin du monde. Des écoutants qui ont des capacités en musique sont engagés pour enregistrer les chants de vie et les chants de morts des personnes. Une petite fille ayant l’oreille absolue doit passer les tests pour rentrer dans une école des écoutants quand son père et elle sont confrontés à une attaque terroriste.

C’est très bien écrit. L’autrice est Veronica Roth. Elle a aussi écrit la série à succès Divergente que je n’avais pas envie de lire mais ce recueil de nouvelles commencent à me faire changer d’avis.

Bonne lecture !

intégrale D.I.M.I.L.Y d’Estelle Maskame

intégrale D.I.M.I.L.Y : la série phénomène d’Estelle Maskame chez Pocket jeunesse.

Résumé de l’éditeur :

La trilogie-phénomène aux 4 millions de hits sur Wattpad. Une romance passionnelle dans la lignée d’After, d’Anna Todd. Eden, 16 ans, va passer l’été dans la nouvelle famille de son père, à Santa Monica, en Californie. Il vient de refaire sa vie, ce qui signifie qu’Eden a trois nouveaux demi-frères. Le plus âgé, Tyler, est un vrai bad-boy : séducteur, égocentrique, violent … Mais Eden décèle en lui une…

Mon avis :

je sais le résumé est tronqué mais je n’arrive pas à avoir la suite sur le site de l’éditeur.

Au début, je me suis demandée si j’allais le lire jusqu’au bout. Je voulais un livre feel good et j’en demande un à ma libraire. Elle a du mal à trouver mais elle m’a dit que celui-ci est très apprécié de ses jeunes lectrices. Je me suis dit pourquoi pas ? Au début je me suis demandée pourquoi j’ai acheté l’intégrale. il faut die que les personnages sont des caricatures du livre pour ado sentimentale. J’ai nommé la jeune fille toute sérieuse et gentille qui rencontre le bad boy et ils sont mystérieusement attiré l’un vers l’autre.

Oui c’est couru d’avance. Ce qui change c’est que le père de la fille et la mère du bad boy sont mariés. Ils habitent ensemble. Eden (le prénom de la fille) n’a pas vu son père depuis 3 ans. Au bout de trois ans il se rappelle qu’il a une fille et lui demande de passer l’été avec lui en Californie. Elle a beaucoup hésité mais elle est maltraité par deux de ses anciennes amies à Portland et elle se dit que ça la changera et puis elle a toujours voulu aller en Californie. Bon même si elle en veut beaucoup à son père et qu’elle a aucune envie de connaître sa nouvelle belle-mère elle se dit que partir en Californie va la changer. Elle accepte.

Et là le soir même son père organise un barbecue avec les voisins. Elle ça la gêne elle ne connaît personne. Et là arrive une énergumène qui fout le bordel et qui en plus se dirige vers la maison. C’est comme ça qu’elle rencontre son troisième demi-frère. Il l’énerve grandement. Jusqu’à ce qu’elle se rende compte que le petit con se drogue. Et voilà elle se demande pourquoi. Et une fois où avant une soirée il veut aller voir son dealer pour prendre sa dose et l’en empêche en l’embrassant et lui y répond.

Précisons que le jeune homme a une petite amie.

Donc oui ce livre est couru d’avance mais même comme ça ça marche et vous allez vous retrouvez accrocher à cette série. Je n’ai lu pour l’instant que le tome 1 pour ne pas vous soiler en vous racontant l’histoire.

Bonne lecture !

Mes meilleures vacances ratées de Morgan Matson

Mes meilleures vacances ratées de Morgan Matson chez Milan, 2016.

Résumé de l’éditeur :

Comme à son habitude, Andie a tout prévu dans les moindres détails.

Son avenir ? Une école de médecine de haut niveau.
Sa famille ? Éviter son père autant que possible (ce qui n’est pas si difficile étant donné qu’il est membre du Congrès et qu’il n’est jamais là).
Ses amis ? Palmer, Bri et Toby – les plus géniaux du monde, qui aurait besoin de quelqu’un d’autre ?
Les garçons ? Aucun ne mérite qu’on s’y attache plus de trois semaines.

Mais c’était avant qu’un scandale politique éclabousse son père. Avant d’avoir à promener un nombre incalculable de chiens. Avant Clark et ces quelques mois qui pourraient bien changer sa vie.

Parce que la vie, c’est précisément ce qui arrive quand on ne s’y attend pas.

Mon avis :

Un excellent livre de vacances à lire à la plage, à la campagne… Bref où vous voulez. Alors Andie avait tout prévu. Elle va passer un été studieux. Problème : ce n’est pas évident d’être la fille d’un politicien. Quand son père est suspecté de corruption. La réputation de son père entache ses projets. En effet, pour faire son stage il doit y avoir une recommandation. Mais la personne qui la recommande lui retire par mail à l’université d’été. Elle se retrouve sans rien pour l’été. Elle pense aussi que le fait qu’elle ne fait rien pour l’été l’empêche d’intégrer une bonne université pour devenir doctoresse. Elle n’a pas de plan B. Elle va chercher par tous les moyens d’avoir un travail. Mais elle s’y prend à la dernière minute. Ou elle n’a pas les compétences ou c’est déjà pris mais elle ne trouve rien. Jusqu’à qu’elle réponde à une annonce mystérieuse. Elle s’y rend avec un peu d’appréhension. Il s’avère que le travail proposé est promeneuse de chiens. Elle va peu à peu apprendre et à aimer un garçon qu’elle pense lycéen en vacances comme elle dans une des maisons où elle promène le chien. Elle pense que ça sera comme toutes les fois. Elle passera trois semaines sympa avec lui et après cherchera à rompre. Mais tout ne se passe pas comme prévu parfois quand les sentiments s’en mêlent.

En parallèle, nous suivons aussi la relation d’Andie avec son père. Les relations se sont peu à peu distendues après le décès de la mère d’Andie. Elle habite dans une maison impersonnelle où son père et elle ont emménagé après le drame. Elle fait tout pour ne pas entacher la réputation de son père en planifiant tout, en se montrant toujours dans son bon jour, En faisant croire qu’elle est parfaite. Mais tout ceci cache des failles. Peu à peu le père et Andie se rapproche.

C’est un livre qui m’a bien plus. J’étais justement en vacances quand je l’ai lu et c’est très divertissant.

Ne vous inquiétez pas à un moment si n passe du coq à l’âne quand on pense qu’il y a une erreur d’édition et une page d’un autre livre a été inséré. Vous comprendrez. Et oui ça fait partie de l’histoire

Il y a aussi comme thème le syndrome de la page blanche de l’auteur mais je ne veux pas vous en dire trop.

Bonne lecture !

Buffy contre les vampires, t.35 : Jeunes filles en fleur

Buffy contre les vampires, t. 35 : Jeunes filles en fleur de Scott Ciencin, Fleuve noir, 2003.

Résumé du livre :

A chaque génération, sa Tueuse. Aujourd’hui, c’est Buffy… Sans elle, les vampires n’auraient pas d’ennemi à leur taille et submergeraient le monde.

Buffy s’inquiète pour sa sœur cadette, qui a beaucoup de mal à s’adapter à sa nouvelle vie parmi les humains. D’abord ravie d’apprendre que Dawn a depuis peu une amie appelée Arianna, la Tueuse déchante quand elle la rencontre. Quelques nuits plus tôt, en patrouille, elle a vu cette douce jeune fille flanquer une correction à un monstre. Dotée d’une force surhumaine et d’un pouvoir de guérison accéléré, Arianna présente toutes les caractéristiques… d’une Elue ! Une menace pour l’avenir  » professionnel  » de Buffy ? Ou la sombre machination d’un démon imaginatif ?

Mon avis :

J’aime les boîtes à livres. Il y a beaucoup de livres qui mériteraient d’être jeter. Mais parfois on y trouve des pépites. Ou des livres nostalgie. Celui-ci en fait partie.

Il fut un temps où j’aimais regarder cette série. Alors y trouver un tome de Buffy c’était top. J’ai pu grâce à ça me replonger dans la série. J’avais un peu arrêter de regarder la série quand la sœur de Buffy est apparue. Ce tome nous fait découvrir Arianna une fille totalement maltraité émotionnellement par sa mère. Arianna devient dans ce tome l’amie de Dawn , la sœur de Buffy. Sauf qu’Arianna n’est pas une fille ordinaire. il y apprendra qu’elle est moitié démone moitié humaine. Son père le démon n’avait aucune idée qu’il avait une fille. De plus, il apprend qu’elle est susceptible d’avoir de grands pouvoirs et un rôle important dans la société des démons.

Arianna quand à elle ne sait rien de tout ça et quand elle se retrouve dans une bagarre entre Buffy et des démons , elle ne comprend pas comment elle a pu s’en sortir. Buffy ne la connaît pas mais pense qu’elle doit l’aider. Elle a compris le potentiel d’Arianna et veut l’aider parce qu’elle elle même a mal vécu quand elle a découvert qu’elle était une tueuse. Buffy ne sait rien du côté démon qu’à Arianna. Pendant ce temps là Arianna se rapproche de Dawn. Elles sont dans le même lycée et doivent toutes les deux subir les critiques de la petite garce du lycée.

Le père d’Arianna va chercher sa fille mais pour ça il faut qu’il retrouve la porte pour accès au monde humain et qu’il coupe son côté humain. Une tache qui s’annonce difficile avec l’attachement d’Arianna envers Dawn et peu à peu envers Buffy et ses amis.

Si vous avez moyen de trouver ce livre chez un soldeur, un vide grenier ou autre je vous en conseille la lecture. Surtout si comme moi la nostalgie vous gagne parfois.

Bonne lecture !