Colocs (et plus)

Première de couverture du livre Colocs (et plus)

Colocs (et plus) d’Emily Blaine chez Harper Collins, 2018.

Résumé du livre :

La plupart des hommes se divisent en deux catégories :
Les
serial lovers à mémoire de poisson rouge – ceux qui notent le prénom de leur conquête d’un soir sur la paume de la main pour être sûrs de ne pas l’oublier au réveil.
Les
idiots qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez – ceux qui promettent de ne jamais toucher à la sœur de leur meilleur ami
 
Connor n’échappe pas à la règle : il réussit même l’exploit de faire partie des deux catégories à la fois. Connor, c’est le meilleur ami de mon frère. Le mec le plus canon que j’aie jamais rencontré. Et accessoirement l’heureux élu avec qui (je me suis honteusement envoyée en l’air) j’ai passé un délicieux moment lors d’une soirée très arrosée à la tequila. Une nuit intense, passionnée, mémorable… suivie d’une douche froide quand il a compris qui j’étais et qui j’allais devenir – sa colocataire.
Depuis, j’ai découvert qu’il appartenait en fait à une troisième catégorie : les serial lovers idiots qui n’assument pas leurs erreurs nocturnes, mais qui vous font des pancakes en boxer dès qu’ils en ont l’occasion…

Mon avis :

Pas facile pour un coureur de jupon qui passe sa vie à baiser des femmes. Jamais deux fois la même avec rare exception. Un jour où au bar il se fait accoster par une femme. Il n’en faut pas plus pour passer un très bon moment dans la voiture de ce dernier.

Connor a un pacte avec son meilleur ami. On ne touche pas à leurs sœurs. Chacun des deux en a une.

Sauf que quelque temps après il apprend que son merveilleux coup d’un soir était pas la sœur de ce dernier. Il l’a connu jeune mais ne l’a pas revu depuis. Il a brisé le pacte sans le savoir. Mais en plus il va devoir cohabiter avec elle le temps de ses études d’infirmière.

À côté de ça Maddie (la dite sœur) ne comprend pas l’attitude de son colocataire Connor. En plus pour ne rien arranger monsieur est mignon mais il l’a fuit comme la peste.

Les deux vont devoir apprendre à cohabiter ensemble.

On suit les deux protagonistes à travers les chapitres. D’abord nous sommes dans la tête de Connor et le chapitre suivant dans celui de Maddie.

Ça peut perturber parfois mais je vous rassure on s’habitue vite surtout que l’autrice m’avait déjà fait le coup avec la crêperie des petits miracles.

Autrice française qui a une page Instagram et a l’air très sympathique.

Les deux seuls bémols c’est que Connor n’attend même pas le consentement de Maddie pour danser avec elle, et un soupçon de grossophobie quand il lui fait remarquer qu’on voit qu’elle aime ses macaronis au fromage.

Attention ce livre devrait vous émoustiller. Je vous conseille de le lire près de votre partenaire sexuel pour faire un peu descendre votre libido.

Bonne lecture !

L’anti-Lune de miel

L’anti-lune de miel de Christina Lauren chez Hugo Roman, 2020. (New romance)

Résumé du livre :

Quand deux ennemis jurés partent en (faux) voyage de noces à Hawaï, tout peut arriver… même de trouver l’amour.

 » Une comédie romantique sexy et hilarante, qui explore la relation entre deux jumelles et prouve que les liens du sang sont plus forts que tout ! – US Weekly

LE LIVRE

Olive Torres méprise totalement et de longue date, Ethan, le témoin de mariage du (futur) époux de sa soeur jumelle. La bonne nouvelle ? Tous les invités tombent malades à cause d’une intoxication alimentaire. La mauvaise : les mariés ne peuvent pas partir en lune de miel, ce qui signifie qu’Olive et Ethanennemis jurés prendront leur place et prétendront être mariés. Que les frasques et l’inévitable tension sexuelle commencent !

 » Plein d’esprit et totalement hilarant.  » Helen Hoang, auteur de The Bride Test

Mon avis :

Attention petite romance bien sympathique. Un de mes petits plaisirs un peu coupable c’est parfois de lire de la romance sans prise de tête. Si vous aimez bien parfois en lire ce livre est pour vous. Olive Torres et Ethan Thomas se retrouve à Maui à la place de pour l’un son frère et pour l’autre sa sœur suite à l’intoxication alimentaire de toutes leur famille. En effet, la veille Ami la sœur d’Olive et Dane le frère d’Ethan se sont mariés. Et le buffet que tout le monde a mangé sauf nos deux protagonistes les a rendu malade. Comme la lune de miel n’est ni échangeable ni remboursable on les pousse à y aller à la place des mariés. Le souci c’est qu’Ethan et Olive ne peuvent se voir en pâture. En plus Olive a dû prendre des billets et au vu de ses finances au plus bas elle a pris un vol avec une compagnie low-cost. Mais petit à petit les deux apprennent à se connaître et à démêler des années de quiproquo. Ces deux personnages sont sympathique tout comme la famille d’Olive qu’on voudrait je pense tous avoir. En revanche Dane le frère d’Ethan n’est pas très sympathique et ça empire au fil des pages.

C’est un livre qu se lit facilement, qui sera un bon livre sans prise de tête qui pourra faire votre bonheur à la plage, en voyage ou même chez vous.

La crêperie des miracles

La crêperie des miracles d’Emily Blaine chez Harper Collins France

La crêperie des miracles d’Emily Blaine chez Harper Collins France,2020.

Résumé de l’éditeur :

La recette du bonheur contient toujours un peu de courage… et beaucoup d’amour

Adèle a tout quitté  : Paris, le grand restaurant dans lequel elle travaillait, la pression constante des cuisines, la misogynie du chef qui la bridait chaque jour un peu plus. Pour échapper au burn out, elle s’est réfugiée chez une amie de sa grand-mère, à Saint-Malo. Dans la crêperie de Joséphine, elle reprend petit à petit ses marques, restant loin des cuisines mais s’occupant du service et des clients. Dans ce cocon gourmand et chaleureux, elle devient celle à qui l’on demande des conseils d’écriture pour un discours municipal, un dossier de candidature ou une lettre de réclamation. Alors, quand la crêperie est menacée de fermeture, Adèle est prête à tout pour empêcher que ce  bastion d’humanité et de bienveillance ne disparaisse. À tout, y compris à convaincre Arnaud Langlois, puissant homme d’affaires fraîchement divorcé, de devenir son associé. 

Mon avis :


Nous suivons deux personnes.
D’abord Adèle anciennement grande cuisinière qui a tout plaqué à cause de harcèlement qui se retrouve en Bretagne serveuse dans une crêperie.
Et Arnaud un jeune divorcé qui à défaut d’avoir réussi son mariage réussi parfaitement dans les affaires.
La crêperie appartient à Joséphine une amie de la grand-mère d’Adèle. Sauf que Joséphine est âgée et voudrait bien prendre sa retraite.
Elle pousse dans ses retranchements Adèle qui a arrêté de cuisiner pour qu’elle reprenne la crêperie. Mais à une condition qu’elle s’associe avec Arnaud.
Le roman s’articule entre la proposition d’Adèle et l’attirance qu’il y a entre les deux.

C’est un livre très plaisant à lire. J’avais déjà lu un roman d’elle qui se passait pendant Noël. Je dois dire qu’il y a des chances que je continue à lire des livres de cette autrice.

Si vous ne connaissez pas cette autrice je vous invite à voir sa bibliographie qui est bien fournie.

Bonne lecture !