Buffy contre les vampires, t.35 : Jeunes filles en fleur

Buffy contre les vampires, t. 35 : Jeunes filles en fleur de Scott Ciencin, Fleuve noir, 2003.

Résumé du livre :

A chaque génération, sa Tueuse. Aujourd’hui, c’est Buffy… Sans elle, les vampires n’auraient pas d’ennemi à leur taille et submergeraient le monde.

Buffy s’inquiète pour sa sœur cadette, qui a beaucoup de mal à s’adapter à sa nouvelle vie parmi les humains. D’abord ravie d’apprendre que Dawn a depuis peu une amie appelée Arianna, la Tueuse déchante quand elle la rencontre. Quelques nuits plus tôt, en patrouille, elle a vu cette douce jeune fille flanquer une correction à un monstre. Dotée d’une force surhumaine et d’un pouvoir de guérison accéléré, Arianna présente toutes les caractéristiques… d’une Elue ! Une menace pour l’avenir  » professionnel  » de Buffy ? Ou la sombre machination d’un démon imaginatif ?

Mon avis :

J’aime les boîtes à livres. Il y a beaucoup de livres qui mériteraient d’être jeter. Mais parfois on y trouve des pépites. Ou des livres nostalgie. Celui-ci en fait partie.

Il fut un temps où j’aimais regarder cette série. Alors y trouver un tome de Buffy c’était top. J’ai pu grâce à ça me replonger dans la série. J’avais un peu arrêter de regarder la série quand la sœur de Buffy est apparue. Ce tome nous fait découvrir Arianna une fille totalement maltraité émotionnellement par sa mère. Arianna devient dans ce tome l’amie de Dawn , la sœur de Buffy. Sauf qu’Arianna n’est pas une fille ordinaire. il y apprendra qu’elle est moitié démone moitié humaine. Son père le démon n’avait aucune idée qu’il avait une fille. De plus, il apprend qu’elle est susceptible d’avoir de grands pouvoirs et un rôle important dans la société des démons.

Arianna quand à elle ne sait rien de tout ça et quand elle se retrouve dans une bagarre entre Buffy et des démons , elle ne comprend pas comment elle a pu s’en sortir. Buffy ne la connaît pas mais pense qu’elle doit l’aider. Elle a compris le potentiel d’Arianna et veut l’aider parce qu’elle elle même a mal vécu quand elle a découvert qu’elle était une tueuse. Buffy ne sait rien du côté démon qu’à Arianna. Pendant ce temps là Arianna se rapproche de Dawn. Elles sont dans le même lycée et doivent toutes les deux subir les critiques de la petite garce du lycée.

Le père d’Arianna va chercher sa fille mais pour ça il faut qu’il retrouve la porte pour accès au monde humain et qu’il coupe son côté humain. Une tache qui s’annonce difficile avec l’attachement d’Arianna envers Dawn et peu à peu envers Buffy et ses amis.

Si vous avez moyen de trouver ce livre chez un soldeur, un vide grenier ou autre je vous en conseille la lecture. Surtout si comme moi la nostalgie vous gagne parfois.

Bonne lecture !

Mortina, t.2 : L’odieux cousin de Barbara Cantini


Mortina, t.2 : L’odieux cousin de Barbara Cantini chez Albin Michel jeunesse, 2019

Résumé du texte :

Ululululu ! C’est la sonnette qui retentit à la Villa Décadente. Mortina n’attendait que ça : il pleut des cordes et sa tante a le nez plongé dans ses livres de botanique. Mais qui est ce cousin Gilbert, à vous faire mourir d’ennui, qui se présente avec une invitation ? Tous les amis de Mortina débarquent les uns après les autres ; tous, semble-t-il, invités par la tante Trépassée… qui est d’ailleurs introuvable ! Mortina organise alors une battue dans les recoins du manoir. Et si l’ancêtre s’était fait capturer par son nouveau lierre carnivore, conservé dans la serre ? Pour qu’il accepte de la restituer, il va falloir trouver les mots…

Mortina est une trilogie, dont le troisième tome vient de paraître en Italie.

Mon avis :

Nous retrouvons avec plaisir notre petite zombie préférée Mortina. À cause de la pluie Mortina s’ennuie. Ses amis ne sont pas venus. Mouron son chien fait la chasse aux crapauds et sa tante Trépassée est occupée à parler à son lierre bavard.

Bientôt quelqu’un sonne à sa porte. Elle se réjouit d’aller ouvrir. Elle tombe sur son cousin Gilbert qui se révèle vite être un odieux personnage. Il a été semble t’il inviter par sa tante. Sa tante choisit ce moment pour disparaitre. Mais peu à peu tout ses amis sonnent avec eux aussi une invitation à diner. Elle est contente mais inquiète quand à la disparition de sa tante. Peu à peu tout le monde va partir à la recherche de la tante.

Je ne vous en dirai pas plus. Il faut que vous lisez ce livre ou que vos enfants lisent ce livre. Surtout s’ils sont fans de fantastique mais pour un jeune public. Oui il y a des zombies, des fantômes et j’en passe. Mais tout ces personnages sont gentils et rien ne fait peur. C’est un livre pour ceux qui veulent commencer les romans.

J’ai hâte qu’Albin Michel édite le troisième tome pour le dévorer. J’ai juste regretter qu’il soit si court mais c’est peut-être parce que moi je ne suis pas une lectrice débutante et que donc je l’ai lu très vite.

Bonne lecture

Mortina, t.1 : Une histoire qui te fera mourir de rire de Barbara Cantini

Mortina, t.1 : Une histoire qui te fera mourir de rire de Barbara Cantini aux éditions Albin Michel Jeunesse, 2018

Résumé de l’éditeur :

Mortina est une petite fille tout ce qu’il y a de plus convenable, mis à part le fait que c’est un zombie. Elle vit à la villa Décadente avec sa tante Trépassée et son lévrier albinos également mort-vivant, Touillette. Les amusements se font rares. Il faut dire qu’on ne peut pas tellement quitter la maison, à cause des villageois étriqués, prompts à sortir les fourches à leur approche… Jusqu’au jour d’Halloween, où profitant de la distraction de sa tante, Mortina rejoint une bande d’enfants pour faire du porte-à-porte. Chacun est déguisé et elle se fond dans le décor. Bientôt pourtant, Mortina n’aura plus qu’une solution pour garder son secret : le révéler !

Mon avis :

Mortina voudrait bien se faire des amis avec les enfants de son village. Mais voilà quand on est une petite fille Zombie ce n’est pas évident. Jusqu’au jour d’Halloween où elle peut se montrer telle qu’elle est en allant taper aux portes pour demander des bonbons.

C’est une première lecture tout ce qu’il y a de plus sympathique. Un petit livre que le lecteur débutant aimera lire s’il aime le fantastique.

Winterhouse Hôtel, t.1 de Ben Guterson

Winterhouse Hôtel, T. 1 de Ben Guterson chez Albin Michel, 2018 (Wiz)

Résumé du livre :

Quelques dollars dans une enveloppe, un ticket de bus et une adresse : c’est ce que trouve Elizabeth Sommers devant sa porte close en rentrant de l’école, à la veille des vacances de Noël. Son oncle et sa tante sont partis pour trois semaines, et elle doit rejoindre Winterhouse Hôtel, où une chambre l’attend.
Surprise ! Loin de la pension miteuse qu’elle imaginait, Winterhouse Hôtel est un manoir fascinant, tout droit sorti d’un film de Wes Anderson. Cerise sur le gâteau, elle y rencontre Fred, un garçon de son âge, qui comme elle est passionné de livres, d’énigmes et de jeux de mots.
Tant mieux, car les mystères, codes et autres bizarreries ne manquent pas à Winterhouse, et ces vacances promettent d’être palpitantes !

Mon avis :

Tout d’abord je tiens à remercier Albin Michel de m’avoir fait découvrir cette série. J’ai eu la chance d’assister à leur présentation de leurs livres pour cet automne et il y avait une présentation du volume 2 de cette série.

Ça m’a donné envie de commander le volume 1. j’ai bien fait. J’ai déjà vu le film de Wes Anderson qui se passe dans un hôtel et j’avais beaucoup aimé. Ce livre c’est pareil.

Elizabeth Sommers est une jeune fille qui vit chez son oncle et sa tante après le décès de ses parents. Vu l’attitude et la pauvreté de son lieu de résidence on ressent aussi le côté Harry Potter. Surtout que celle ci peut difficilement de se faire des amis à cause de sa situation personnelle.

Mais quand elle est obligée par son oncle et sa tante d’aller à Winterhouse Hôtel. Elle se demande où c’est. Heureusement elle a des billets pour prendre le train et un peu d’argent pour prendre le bus après.

Elizabeth est une grande lectrice qui aime aussi les jeux de mots, les mots croisés…

Dans le bus elle y verra des personnes qui la mettent mal à l’aise. C’est Marcus Q. Hiems ainsi que sa femme Selena.

Arrivée à l’hôtel elle se rend compte que l’hôtel est magnifique. Elle se demande bien qui a pu l’inviter à aller dans cet hôtel. Surtout que celui-ci renferme de nombreux secrets.

Elle y fait la rencontre de Frederick A. Knox plus connu sous le prénom Freddy, le propriétaire et directeur de l’hôtel Norbridge Falls. Leona qui est la bibliothécaire de la fabuleuse bibliothèque de l’hôtel. Messieurs Wellington et Rajput qui cherche à venir à bout d’un puzzle depuis deux ans. Un très très grand puzzle. Tout comme le groom Jackson. Même si elle pense que l’hôtel est trop bien pour elle. Elle ressent bientôt comme si elle est chez elle. Elle se sent bien. Mais elle veut découvrir l’énigme d’un portrait de famille des propriétaires de l’hôtel et elle emprunte un livre à la bibliothèque. Enfin elle le prends sans demander car elle est dans une salle où normalement les livres ne sont pas empruntables. Mais elle s’y sent poussée.

Ce livre qui se passe en pleine hiver dans un hôtel donne un peu de fraîcheur car au moment où j’écris nous sommes en pleine canicule et ça fait du bien de se dire qu’il peut aussi avoir de bon hiver.

En tout cas j’ai adoré aller à Winterhouse Hôtel grâce à Elizabeth. Je m’y suis perdu comme elle dans le couloir des portraits, j’ai regardé avec elle l’arbre généalogique qui est affiché. J’ai été dans l’atelier de Freddy qui est un jeune inventeur très prometteur. J’ai mangé avec les délicieux repas qui y sont servis tout comme les Flurshen (si je me rappelle bien de l’orthographe) qui sont de délicieuse friandises fabriquées dans l’hôtel même. J’ai fait de la luge et du ski avec elle et Freddy. Je me suis bien amusée avec elle.

Vous y trouverez de la magie, du réconfort, mais aussi de choses bien mystérieuses qui sont un peu angoissantes.

Bonne lecture !