La fin et autres commencements de Veronica Roth chez Nathan , 2020

Résumé de l’éditeur :

Le retour de Veronica Roth avec une exploration fascinante du futur dans un roman illustré spectaculaire !Résumé : Six univers. Dans chacun de ces mondes futuristes parfois proches du nôtre et parfois si différents, la technologie transforme les êtres et façonne de nouvelles possibilités. Pourtant, chacun reste confronté à des problématiques profondément humaines. Plongez dans ces futurs, et explorez des histoires de mort et de renouveau, de haine et d’amour, de vengeance et de pardon… dont la fin n’est qu’un nouveau commencement.

6 histoires émouvantes et futuristes, qui chacune à leur manière explorent les thèmes de la mort (celle que l’on inflige, celle qui nous frappe), l’amitié, la famille, la résilience.
Des récits d’anticipation dans la veine de Black Mirror.

Mon avis :

C’est un recueil de nouvelles. Si vous aimez la fiction et que vous n’êtes pas un grand lecteur ce livre est pour vous.

Il porte très bien son nom. ça parle beaucoup de mort imminent ou qui a déjà eu lieu mais cette « fin » amène à autre chose dont des commencements. C’est pas mal comme livre qui dédramatise un peu la mort d’un proche.

Ce sont toutes des nouvelles d’anticipation. Nous sommes dans un futur plus ou moins proche avec des technologies nouvelles.

Je vais vous faire une brève présentation des trois premières nouvelles. D’abord nous avons Inertia. un jeune homme est entre la vie et la mort suite à un accident de la circulation. Maintenant les mourants peuvent appeler un ou plusieurs proches et se rencontrer dans leurs souvenirs. Ils peuvent se dire des dernières paroles et se remémorer des souvenirs. Une jeune fille était autrefois amie avec Matt (l’accidenté) mais ils se sont fâchés. Elle est très étonnés quand elle apprend qu’il l’a mis dans sa dernière « visitation ». Elle accepte tout de même de se rendre à l’hôpital pour cette « visitation ».

Pour la deuxième ça m’a fait beaucoup pensé à Les Âmes vagabondes par l’autrice de Twillight Stephenie Meyer. Nous sommes sur la Terre mais les extra-terrestres ont pour certains élus domicile sur Terre. Sans que ça ne pose de problème sauf pour les « sangsues ». c’est des sortes d’organismes qui se collent à la colonne vertébrale d’un humain ou autre et qui prend la place et le commandement de » l’hôte ». on peut mettre du temps à découvrir qu’un proche est ainsi possédé. Petit à petit la personne hôte perd son intelligence et si la « sangsue » se sépare du corps la personne devient un légume. C’est ce qui est arrivé au père d’une chasseuse de prime qui s’est spécialisé dans « les sangsues ». Je ne vous en dit pas plus.

Pour la troisième titre les écoutants. Nous sommes dans un monde en déclin ou le bioterrorisme n’épargne personne. Des personnes sous couvert de religion mettent des bombes partout pour hâter la fin du monde. Des écoutants qui ont des capacités en musique sont engagés pour enregistrer les chants de vie et les chants de morts des personnes. Une petite fille ayant l’oreille absolue doit passer les tests pour rentrer dans une école des écoutants quand son père et elle sont confrontés à une attaque terroriste.

C’est très bien écrit. L’autrice est Veronica Roth. Elle a aussi écrit la série à succès Divergente que je n’avais pas envie de lire mais ce recueil de nouvelles commencent à me faire changer d’avis.

Bonne lecture !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.