L’affaire de leur vie : confessions des grands flics de la PJ de Jean-Marie Pontaut chez Tallandier

Résumé de l’éditeur :

Chaque policier porte au fond de lui une histoire secrète. Une enquête jamais élucidée des scènes qui l’ont touché, des souffrances qui l’ont marqué. Pour la première fois, 22 patrons de la PJ racontent « l’Affaire » de leur vie, celle qui leur reste sur le cœur.

Flirtant constamment avec la violence et les drames, ces hommes et ces femmes de la police judiciaire disent leur émotion, leur colère ou leur regret face à l’affaire qui les hante encore souvent, qu’elle soit criminelle, politique, liée au grand banditisme ou au terrorisme : enquête glaçante pour démasquer un notable prédateur d’enfants, récit haletant de l’assaut de l’appartement de Mohammed Merah, rage de devoir laisser un serial-killer en liberté, multiples rebondissements autour de la disparition de la petite Estelle Mouzin ou encore témoignage émouvant sur la découverte du corps de Robert Boulin.

Dans un style alerte, Jean-Marie Pontaut nous fait entendre la voix de ces grands flics habités par leur mission. De Belleville à Nice en passant par Toulouse, Marseille ou le Bataclan, leurs récits captivants nous font ressentir et comprendre la réalité de ce métier exceptionnel.

Mon avis :

Alors moi fan de faits divers je suis toujours intéressé par ce genre de livres. Attention ce n’est pas une passion morbide et je n’ai aucune compassion pour l’auteur de crimes, agressions…

Mais voilà depuis toute petite je dévore les pages de faits divers dans les journaux. Alors quand je me rend dans une librairie j’ai deux endroits où je me rend systématiquement c’est le rayon roman jeunesse et celui des faits divers. Même si j’aime aussi les mangas et les romans de fantasy. Bref quand je l’ai vu j’ai su que ce livre était pour moi.

On entend des grands noms de la police qui sont parfois très connus comme Robert Broussard ou Claude Cancès et d’autres qui racontent les affaires qui les ont bouleversés ou qui les ont touchés.

Comme dit l’auteur qui a retranscrit les paroles de ces grands flics, ils ont trouvé les mots justes pour nous parler de ces affaires parfois jamais élucidés.

On y voit une affaire d’état, des meurtres jamais condamnés mais avec de fortes présomptions, le gang des postiches, l’attaque au Bataclan…

C’est très intéressant et on comprend qu’il ne faut jamais rentré dans la délinquance sinon vous allez vous retrouvez en prison et foutre votre vie ne l’air.

Bonne lecture !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.