Noire n’est pas mon métier sur une idée d’Aïssa Maïna aux éditions Seuil
Mon avis :
Ce livre comprend le témoignage de Nadège Beausson- Diagne, Mata Gabin, Maïmouna Gueye, Eye Haïdara, Rachel Khan, Aïssa Maïga, Sara Martins, Marie-Philomène Nga, Sabine Pakora, Firmine Richard, Sonia Rolland, Magaajyia Siberfeld, Shirley Souagnon, Assa Syllabe, Karidja Touré et France Zobda.
Ce livre est une sorte de réponse au racisme « ordinaire » mais dans le monde du cinéma et du théâtre.
Toutes ces femmes racontent leurs parcours semés d’embûches à se faire accepter en tant que comédienne. Elles sont toutes noires ou métisses. Mais leur combat reste le même. Au début j’avais un peu l’impression que ce livre était une sorte de metoo. Mais après certains des témoignages racontent comment c’était dure de se faire accepter. Rien que suivre des cours de comédie est une gageure. Trouver un rôle où elles ne sont pas cantonner à « putes », servantes ou infirmières est difficile. D’ailleurs trouver un rôle tout court est difficile. Quand un réalisateur cherche une comédienne c’est souvent entendu comme blanche.
Elle parle aussi un peu de leur enfance où la télé et le cinéma français n’était pas pour elle un exemple vu que aucun non blanc ni était représenté.
J’ai aimé ce livre parce qu’il raconte une réalité qui est toujours d’actualité le Peu de noir dans le monde de la culture alors qu’ils y ont toutes leurs places. On devrait choisir en fonction du talent mais pas de la couleur de peau.
Bonne lecture !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.