Sang bleu de Caroline Graham

Sang bleu de Caroline Graham chez Pygmalion,2003


Résumé de l’éditeur :

Max Jennings, célèbre écrivain, accepte de participer à une réunion du Cercle des Écrivains de Midsomer Worthy. Ses membres en sont ravis, sauf l’un d’eux, qui semble, au contraire, craindre la venue du grand homme. Le lendemain, il est retrouvé mort, le crâne défoncé. L’inspecteur Barnaby n’exclut pas l’existence d’un lien entre les deux événements. Au fil de l’enquête se dessine le portrait d’un ami secret, d’un voisin ombrageux, d’un séducteur sans liaison. Qui pouvait en vouloir à un homme que personne en réalité ne connaissait ? L’affaire se complique lorsque Max Jennings disparaît mystérieusement…

 

Mon avis :

Un très bon Barnaby. Que dire de plus ? Gerald se fait tuer. Avant ça il avait grand peur de retrouver Max Jennings. Il a dû l’inviter suite à la demande du groupe d’écriture auquel il appartient. Il a demandé à l’un deux de ne jamais le quitter tant que Max sera là. Manque de pot, dès qu’il est parti, Max a fait croire qu’il a oublié quelque chose pour revenir. Le lendemain, Gerald est retrouvé mort. Le monsieur chargé de lui servir de garde du corps va se sentir très coupable.

Les différents membres du groupe sont : une aristocrate qui veut absolument écrire sur sa famille ; sa belle-soeur qui fait une sorte de roman à rebondissement, une sorte de soap en livre ; un amateur d’armes et de guerre qui écrit sur le sujet ; une illustratrice qui a inventé un dragon ; son mari qui écrit des pièces de théâtre et professeur de métier ; Une antiquaire qui ne s’est inscrite que pour voir Gerald, dont elle est tombée follement amoureuse.

On retrouve dans ce tome les libraires qui avaient comme hobby de s’occuper de l’éclairage des pièces amateurs d’un épisode précédent. Troy y est beaucoup plus humain, il serait presque devenu sympathique. Barnaby est très en colère contre les gens de « la haute ». Malheureusement pour lui un de ses adjoints, un certain Meredith, en est.

Je vous conseille de lire celui-ci, même si vous avez vu l’épisode télévisé. Le lire est encore mieux.

Bonne lecture !

Mort sous cape de Caroline Graham

Mort sous cape de Caroline Graham chez Pygmalion, 2004

 

Résumé du livre :

À Compton Dando, le Maître, gourou de la Loge du Cheval Ailé, a été poignardé lors d’une séance de régression. L’inspecteur Barnaby et le sergent Troy vont mener l’enquête au sein du manoir qui abrite cette communauté.

 

Mon avis :

Dans une communauté pseudo-religieuse, un des plus anciens membres meurt subitement. Les gens du village où la maison de la communauté est située pensent qu’il y a anguille sous roche, mais l’enquête préliminaire conclue à un accident. Les villageois sont déçus.
Peu de temps après, c’est le gourou de la communauté qui meure en pleine séance de régression d’une adepte.
Qui a tué ? Le père d’une adepte pour que celle-ci ne donne pas son argent à la communauté ? Un autre adepte ? Surtout, pourquoi ? Et d’ailleurs, qui était ce gourou ? D’où venait-il ? Est-ce qu’il était honnête ?

Barnaby, comme d’habitude, arrivera avec brio à démêler ce meurtre. Il aura aussi à gérer les fiançailles de sa fille Cully.

Oui, vous connaissez cet épisode vu que vous l’avez vu dans la série télé, mais c’est toujours bien de lire la base. Là, vous avez tous les protagonistes, avec leurs pensées. On rentre bien mieux dans la communauté en lisant le livre qu’en regardant la série. J’adore aussi le quotidien de Barnaby : Joyce qui ne sait pas cuisiner et qui ne cherche nullement à s’améliorer; Barnaby qui prend des cours de cuisine; les fiancailles de Cully…

 

Bonne lecture !