À en perdre haleine

À en perdre haleine de Deb Caletti chez Pocket jeunesse, 2020.

Résumé de l’éditeur :

Sur un coup de tête, Annabelle décide de traverser les États-Unis en courant, soit plus de 4 300 km… Annabelle est une survivante, même si elle déteste ce terme. Un jour, sans crier gare, elle se met à courir. Dès les premières foulées, son projet prend forme : relier Seattle à Washington, l’équivalent d’un semi- marathon quotidien pendant cinq mois. Parviendra-t-elle à sensibiliser la nation tout entière à son combat ?

Mon avis :

Alors Annabelle se met à courir. Oui mais pourquoi ? Vous ne saurez qu’à la fin. Et ce n’est pas ce que vous croyez. J’étais sûre de moi. Je me suis fourvoyée. Le titre est bien trouvé. En plus qu’elle en chie dans sa course. (excusez-moi du vocabulaire.) Mais ce livre aussi nous met en haleine. Mais pourquoi court-elle ? Qu’est-ce qui a bien pu se passer pour qu’elle décide de courir. En plus un soutien autour d’elle se forme. Elle reçoit même de l’argent. D’abord par l’entourage et ensuite par de parfaits inconnus. Son grand-père décide de la suivre en camping car pour qu’elle n’ait pas besoin de dormir à l’hôtel à chaque fois. Et petit à petit se créer une sorte de train train. Elle court dès le petit-déjeuner pris. Son grand-père la prend à la fin. Son frère a banalisé sa route. Mais pendant ce temps là, Annabelle rumine. Son ravisseur n’est jamais loin. Et petit à petit on détricote l’histoire tout en suivant sa course.

Un livre haletant qui ne vous laissera pas indifférent.

Cupcake Girls, t.23 : Le dilemme d’Emma

Cupcake Girls, t.23 : Le dilemme d’Emma de Coco Simon chez Pocket Jeunesse, 2020.

Résumé de l’éditeur :

Une bonne dose d’amitié, deux cuillerées d’humour, une pincée de problèmes, des gâteaux délicieux en pagaille pour Cupcake Girls, une série à croquer ! Emma doit défiler pour un grand couturier. Mais son rêve vire au cauchemar quand elle reçoit un ballon de foot en pleine face. Difficile de jouer les mannequins quand on a deux yeux au beurre noir… Heureusement, elle peut compter sur ses amies du Cupcake Club pour trouver une solution. Leurs efforts seront-ils suffisants pour convaincre le styliste ?

Mon avis :

J’ai retrouvé un bon Cupcake Girls. Emma n’a pas de chance elle s’est pris en pleine face un ballon lancé par son frère. Elle se retrouve avec un œil au beurre noir. Sauf que quand tu travailles en tant que mannequin ce n’est pas le top. Heureusement deux mères de ses amies lui montrent des techniques. La mère de Katie lui donne des conseils de grand-mère pour réduire vite l’accident et la mère de Mia lui montre comment se maquiller pour cacher la couleur de l’œil.

Malgré tout ça elle va devoir supporter un créateur de robe de mariée très désagréable, Olivia faussement compatissante.

Mais comme d’habitude tout finira bien même si j’ai du mal avec le revirement du personnage d’Olivia. Je ne peux vous en dire plus mais je vous en conseille la lecture pour voir ce que vous en pensez.

Bonne lecture !

Drama

Drama : Comment je suis devenue baby-sitter de star de Maggie Harcourt chez Pocket jeunesse, 2021.

Résumé de l’éditeur :

Alors qu’elle croyait décrocher le stage de ses rêves, Hope se retrouve à jouer les baby-sitters pour une star hollywoodienne ! Hope est la fille d’une célèbre costumière de théâtre. Quand elle obtient un stage de régisseuse pour une pièce à gros budget, la jeune fille est aux anges : elle va enfin pouvoir faire ses preuves sans l’aide de sa mère ! 
Mais la tâche se révèle plus compliquée que prévu : Hope doit répondre aux caprices de Tommy Knight, star hollywoodienne qui tient le premier rôle, être à ses petits soins et gérer ses sautes d’humeur. Hope se retrouve malgré elle sous le feu des projecteurs, alors qu’elle voulait garder son stage secret ! Heureusement, elle va pouvoir compter sur l’aide du charmant Luke, un autre comédien de la troupe…

Un roman sur l’ambition d’une jeune fille qui veut faire de ses rêves une réalité !

Mon avis :

Grâce à ce livre j’ai découvert un métier : Régisseur.

En l’occurrence une apprentie Régisseuse. On apprend ce métier à travers elle. Elle doit tout savoir sur ce qui se trouve en coulisse mais aussi connaître le texte quasiment par cœur et même les silences, les mouvements et tout. Elle doit être une aide pour le metteur en scène comme pour tous les comédiens.

Pour mettre une intrigue dans ce livre on a un metteur en scène très célèbre et son frère qui lui est un acteur de cinéma très connu dans le cinéma qui s’essaye au théâtre. Ce n’est pas l’idée du metteur en scène de prendre son frère pour le rôle principal mais des producteurs. À cela s’ajoute un flirt entre la régisseuse ey un autre comédien. Des tensions entre frères.

De plus l’apprentie régisseuse est une fille d’une célèbre costumière et elle veut réussir par elle-même sans l’aide de sa mère. Elle veut qu’on la considère sur ce qu’elle fait et pas en étant la fille de… C’est pour ça qu’elle ne parle à personne sauf à sa meilleur amie qui doit la couvrir parfois.

Donc si vous voulez en savoir plus sur le métier de régisseuse au théâtre mais avec une intrigue je vous recommande ce livre.

Les triplettes, tome 2 : Un anniversaire presque parfait

Les triplettes, t.2 : un anniversaire presque parfait d’Holly Webb chez Pocket jeunesse, 2020.

Résumé de l’éditeur :

Pas facile d’être trois soeurs… et différentes ! Les triplées décident d’organiser une grande fête pour leur anniversaire. Mais voilà qu’Annabelle prend les devants et impose ses idées à ses soeurs. Aurait-elle oublié qu’elle n’est pas seule à souffler ses bougies ?

Mon avis :

Nous avons aujourd’hui le deuxième tome des Triplettes. C’est l’anniversaire des filles mais après une grosse dispute entre Katie et Annabelle, la fête est annulée. Est-ce que les filles vont réussir à convaincre leur mère de maintenir la fête. Est-ce que les sœurs vont se mettre d’accord sur le thème de la fête. Qui vont elles inviter ? Leur père sera t’il présent ? pour ça il faut que vous lisiez ce livre.

Rebecca a réussi à s’acclimater à son nouvel établissement comme ses sœurs.

Petite série bien sympathique que vos enfants qui lisent seuls devraient apprécier.

Bonne lecture !