Nevermoor, t.2 : Le Wundereur, la mission de Morrigane Crow

Nevermoor, t.2 : Le wundereur, la mission de Morrigane Crow de Jessica Townsend chez Pocket jeunesse, 2019.

Résumé de l’éditeur:

La suite tant attendue de la nouvelle série jeunesse phénomène ! Morrigane Crow a réussi. Elle a vaincu la malédiction, triomphé de toutes les épreuves et rejoint la Société magique Wundrous. Mais rien ne se passe comme elle l’aurait rêvé et son apprentissage à l’école se révèle un parcours semé d’embûches… Quand les membres de la Société disparaissent un à un, les soupçons se portent sur Morrigane…

« Nevermoor lorgne du côté de Roald Dahl pour le merveilleux et les protagonistes hauts en couleur, d’Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll pour l’intrépidité de l’héroïne, et de la saga des Orphelins Baudelaire de Lemony Snicket pour l’humour décalé. Une réussite ! » Page des libraires
« Une aventure Harry Potteresque. » Time Magazine
« Des débuts plus que spectaculaires. Excitante, charmante, merveilleusement imaginée, une grande aventure destinée à devenir culte. » Trenton Lee Stewart

Mon avis :

Pour le tome 1 j’ai trouvé que c’était très réducteur de le comparer beaucoup trop à Harry Potter. Celui-ci le ressemble un peu plus. En effet, Morrigane se retrouve dans une école. Et je ne peux vous en dire plus sans en dévoiler trop mais il y a une autre caractéristique qui me fait penser à Harry Potter. Mais en dehors de ça c’est très différent.

Elle attends avec impatience ses cours. Mais elle ne sait pas quand ça va arriver. Au moment de son entrée à l’école les autres de son groupe apprends son statut. Et elle devient de nouveau la bête noire. Celle que l’on craint. Elle se désole mais fera tout pour se faire accepter.

Ce tome là a était pour moi comme le précédent un vrai plaisir à lire. Nous aimons suivre Morrigane qui doute beaucoup d’elle même. Elle doute de savoir résister à son pouvoir à ne pas être une mauvaise personne. Elle veut se faire accepter par tous. Elle ne supporte pas qu’on la réduise à son pouvoir. Elle n’y est pour rien.

Ce tome est un tome qui lui permet de se connaître. En même temps des disparitions mystérieuses ont lieu ce qui l’amène à enquêter un peu dessus.

J’ai hâte de lire le tome 3.

Bonne lecture !

Nevermoor, t.1 : Les défis de Morrigane Crow

Nevermoor, t.1 : les défis de Morrigane Crow de Jessica Townsend chez Pocket jeunesse, 2018

Résumé du livre :

Nevermoor, la série phénomène jeunesse, arrive en France ! Morrigane Crow est née le jour du Merveillon, ce qui signifie deux choses :
1. Elle est maudite.
2. Elle est condamnée à mourir à minuit le jour de ses onze ans.
Son cercueil l’attend.
Elle est sauvée in extremis par un homme étrange qui l’emmène dans le royaume magique de Nevermoor…

Mon avis :

Pas facile pour Morrigane d’être une enfant haïe. On la traite comme une pestiférée. Tout le monde croit que leurs malheurs est la conséquence inconsciente de Morrigane. Mais même sa famille ne l’aime pas. Son père la méprise et voudrait qu’elle ne soit jamais née. Sa belle-mère ne pense qu’à elle et méprise tout autant Morrigane. Il n’y a que sa grand-mère qui trouve grâce à ses yeux. En effet son humeur de dogue elle en fait profiter toutes et tous. Quand le jour du Merveillon elle doit mourir elle se retrouve sauver par un étrange personnage aux cheveux flamboyants, elle n’hésite pas. Elle se retrouve à Nevermoor un état libre dont elle n’a jamais entendu parler.

Ce que j’ai aimé c’est le personnage de Morrigane qui reste toujours gentille même si tout le monde a peur d’elle ou la méprise. Elle se retrouve dans un lieu où elle peut enfin être elle-même. Elle découvre un environnement magique. Elle pense qu’elle n’a aucun don. Jupiter son mentor lui demande de ne pas se faire du souci. Elle se fait même un ami. Le premier et le seul qu’elle ait eu. Elle habite dans un hôtel où sa chambre change en fonction de ses goûts. Et d’autres étranges personnages habitent l’hôtel qu’elle apprend à apprécier.

Je pense que c’est très réducteur de dire que c’est une histoire à la Harry Potter. Déjà pour changer le personnage principale est une fille. C’est un personnage fort pas du tout au second plan. C’est plein d’aventures et on est un peu ballotté comme dans les montagnes russes.

Je ne peux que vous souhaiter une bonne lecture. Et avec ce livre c’est sûr que vous serez dedans.

J’ai dors et déjà commandé le tome 2 qui devrait être aussi passionnant que le premier.

L’incroyable voyage de Coyote Sunrise

L’incroyable voyage de Coyote Sunrise de Dan Gemeinhart chez Pocket jeunesse, 2020.

Résumé de l’éditeur :

Rentrer chez soi est parfois le plus difficile des voyages…

Coyote, douze ans, vit avec Rodeo, son père, dans un bus scolaire. Ensemble, ils sillonnent les États-Unis au gré de leurs envies, embarquant parfois quelques autostoppeurs à l’âme en peine. Quand Coyote apprend que le parc de son enfance va être détruit, elle décide de tenter l’impossible : traverser le pays en moins de quatre jours pour arriver avant les bulldozers. Un défi de taille, puisque Rodeo a juré de ne jamais retourner sur les lieux qui abritent leurs plus précieux souvenirs. Mais le voyage est parfois plus important que la destination…

Mon avis :

Rodeo ne s’appelle pas vraiment Rodeo et Coyote non plus. Ils ont laissé leur vie derrière eux au décès de la mère et des sœurs de Coyote. Coyote fait tout pour que Rodeo se sente bien. Je pense que Rodeo pense faire de même.

Mais rien n’empêche Coyote parfois de se souvenir et de souffrir mais elle sait très bien le cacher. Après l’accident ils ont eu une compensation financière par l’entreprise responsable de l’accident et c’est ce qui leur permet de voyager à travers les États-Unis. Ce qui pourrait être un rêve pour beaucoup de voyageurs ou d’aspirants voyageurs ne l’ait pas forcément pour Coyote. Elle est contente de voyager et d’autant plus d’être avec Rodeo. Mais elle pense plus au confort des autres qu’à elle.

Jusqu’à qu’elle apprenne que le jardin à côté de son ancien chez elle va être détruit.

Ce qui aurait pu être triste mais sans conséquence l’ait plus pour elle. Car quelques jours avant le décès de ses proches. Sa mère, ses sœurs et elle sont allées enterrées une boite à souvenir dans ce parc. Elle décide de manœuvrer pour que son père traverse tout les États-Unis en un temps record pour y arriver. Sans lui dévoiler son but précis vu que le sujet est tabou depuis 5 ans.

Pendant ce voyage ils vont faire des rencontres déterminantes. D’abord Lester qui veut rejoindre sa petite amie. Ensuite Salvador et sa mère qui doivent rejoindre la tante de Salvador pour trouver du boulot ailleurs parce qu’ils disent qu’elle a perdu son boulot. J’oubliais le premier passager qu’ils embarquent c’est Ivan un adorable chaton mutique. Coyote sait que Rodeo n’est pas pour s’attacher à quelqu’un d’autre. Elle essaye de le cacher mais ça ne marche pas bien longtemps. Après une rencontre dès plus difficile pour Rodeo, Ivan l’accepte et il peut rester dans leur bus aménagé. Ensuite à une station service ils rencontrent Val qui cherche à fuir sa famille qui n’accepte pas son homosexualité et elle veut rejoindre sa cousine. Et au fil du périple ils se retrouvent aussi aven la tante de Salvador. Et même une chèvre terriblement attachante. Toutes ses rencontres vont être déterminante pour Coyote et va permettre de nourrir aussi son voyage.

Coyote est une gamine de douze ans qui a une grande philosophie de la vie et au fil du voyage et des rencontres son voyage va être bine plus qu’un simple voyage mais elle va aussi pouvoir se retrouver.

Ce livre parfois poignant ne vous laissera pas indifférent. Coyote malgré les épreuves qu’elle a subi n’est pas un fille qui se laisse aller et qui a un gros cœur qu’il est bon de connaître et de découvrir.

Je vous invite à lire l’histoire du voyage de Coyote et Rodeo Sunrise.

Bonne lecture !

Cupcake girls, t.17 : La surprise du chef

Cupcake girls, t.17 : La surprise du chef de Coco Simon chez Pocket jeunesse, 2019.

Résumé du l’éditeur :

Une bonne dose d’amitié, deux cuillerées d’humour, une pincée de problèmes, des gâteaux délicieux en pagaille pour Cupcake Girls, une série à croquer !
  La mère de Katie a un nouveau petit ami ! La jeune fille serait ravie… si ce n’était pas M. Green, le prof de maths. La nouvelle se répand comme une traînée de poudre au collège. Heureusement, Katie peut compter sur le soutien du Cupcake Club. Mais gare à cette peste d’Olivia ! Jalouse comme un pou, elle a décidé de rendre la vie impossible à Katie !

Mon avis :

Si vous ne connaissez pas cette série je vous conseille un tome précédent que j’ai déjà chroniqué en cliquant ici.

Dans la surprise du chef, la mère de Katie a un petit ami qui se révèle être le nouveau prof de maths de Katie. En plus d’être sympa il est la coqueluche des élèves. Tout ceci perturbe notre Katie, elle décide donc de cacher que le nouveau petit copain de sa mère st son prof. Mais suite à une indiscrétion d’une ancienne amie la vérité éclate au collège. On la prend en grippe alors qu’elle n’y est pour rien. Il faudra un peu de temps et l’aide de ses amies pour qu’elle retrouve son ancien statut de fille anonyme du collège.

Si vous aimez cette série, ce tome vous plaira comme il m’a plu.

Bonne lecture !