Une vie de Star, t.1 : Une nouvelles amie textes de Marilou Addison, illustrations d’Alice Turquois chez Fleurus, 2017. (1, 2, 3… Je lis !)

Résumé du livre :

Rosalie est une fille à grosses lunettes qui découvre, en rentrant de l’école, qu’un manoir a été parachuté dans son jardin préféré ! Il ne s’agit pas du manoir de n’importe qui… Il appartient à la très célèbre Lola Star ! Rosalie devient l’amie de la vedette du cinéma et découvre un univers fascinant et étonnant à la fois : une luxueuse maison où il se passe des choses vraiment bizarres et bientôt, une drôle de pyjama party se prépare…Jusqu’où Rosalie suivra la fantasque Lola Star ?

Mon avis :

Ceci est un ovni littéraire. Je vais devoir vous raconter un peu ma vie pour comprendre comment je suis tombée sur cette collection. Un jour je vois ma nièce qui a 7 ans et donc qui est certes une lectrice mais une lectrice débutante avec un livre qui parait être un livre adulte. En somme un gros livre. Il pique aussitôt ma curiosité. Et je m’en empare pour voir ce qui peut bien intéresser une petite fille avec un si gros livre. Quelle ne fut pas ma surprise en constatant que ce livre est exactement un livre pour elle. Comme le dit l’éditeur c’est une collection qui révolutionne la première lecture. Je ne peux qu’être d’accord avec lui. Certains lecteurs seront peut-être rebuté par la taille de ce livre. Mais à L’intérieur c’est écrit très gros. Les chapitres sont courts. La lecture est facile. Le sujet est adapté à un enfant qui débute dans la lecture. Je ne sais pas si tous les enfants vont aimer avoir un livre si gros. Ça peut faire peur. En revanche pour les enfants qui aiment lire, les parents sont libres pendant un certain temps.

Le seul bémol c’est le lexique à la fin des mots un peu dure est lui écrit très petit.

Bonne lecture !

Miss Dashwood, nurse certifiée, t.3 : Je vais le dire à L’Empereur

Miss Dashwood, nurse certifiée, t.3 : Je vais le dire à l’empereur de Gwenaëlle Barussaud chez Fleurus, 2017

Résumé de l’éditeur :

Daisy Dashwood rentre à Grandville auréolée du succès de sa mission auprès de Marie-Printemps. Elle reçoit un courrier de l’Empereur lui-même. Napoléon III a eu vent de ses exploits pédagogiques et veut s’attacher les services de la jeune nurse anglaise pour s’occuper de l’éducation de son fils, Louis – dit « Loulou » – 8 ans.
Daisy arrive à la cour et découvre un enfant insolent, impoli, à qui les courtisans passent tous ses caprices. L’Empereur pardonne tout à son héritier, quant à l’Impératrice, elle est pleine d’indulgence et d’admiration pour son cher Loulou. Entouré de ses amis Victor et Arthur (les fils du médecin de l’Empereur et du grand Chambellan), Louis met sens dessus dessous tous le palais. Comment Daisy Dashwood parviendra-t-elle à éduquer ce prince pourri-gâté?

Mon avis :

Miss Dashwood se retrouve embauché pas moins par l’empereur lui-même qui veut vérifier que son cher Loulou soit bien un gentil garçon capable de plaire à la visite de la reine Victoria. L’empereur c’est Napoléon III.

Miss Dashwood y va confiante. en effet un fils d’empereur a du avoir les meilleures nurses pour s’occuper de lui et les meilleurs professeurs pour l’instruire. Mais elle déchante vite au contact de Loulou et de ses deux amis (dont les parents sont des proches de l’empereur). Ils sont tous les trois des petits monstres. Loulou pousse ses deux amis à n’en faire qu’à leurs têtes et surtout si c’est pour plaire à Loulou.

Tous les serviteurs du prince n’osent lui tenir tête. Elle se retrouve bien ennuyée. Surtout quand elle comprend que ses parents ne comprennent pas le problème. Elle trouve la solution en éloignant les trois amis de leurs parents. Ils sont tous envoyés en vacances dans la villa de Biarritz. Là elle trouve dans un ancien militaire devenu intendant du domaine un allié de choix. Et elle arrive à s’allier les deux amis du prince. Mais elle aura fort à faire tout de même pour faire comprendre à ce prince si sûr de lui que son attitude est inacceptable.

Découvrez les principes éducatifs de Miss Dashwood. Elle nous donne envie de lui confier nos enfants. Non ils ne deviendront pas parfaits. ce n’est pas intéressant mais ils seront eux-même.

Je vous souhaite une lecture captivante.

 

Bonne lecture !

 

Miss Dashwood, nurse certifiée , t. 2 : Attention, enfant fragile !

Miss Dashwood, nurse certifiée , t. 2 : Attention, enfant fragile ! de

Gwenaële Barussaud, fleurus, 2017

résumé de l’éditeur :

Daisy Dashwood, nurse anglaise formée à la très réputée Perfect Children Academy, croyait avoir tout vu avec les enfants Godefroy et Charlotte de Grandville. Mais lorsqu’elle est appelée auprès de la Duchesse de Rochebelle pour s’occuper de la jeune Marie-Printemps, la voilà confrontée à des obstacles inattendus : l’enfant vit sous la férule d’une mère hantée par la peur des « microzoaires » et se croit constamment malade ou en danger. Adieu jeux de plein air, jardinages et autres excursions champêtres pourtant recommandées par la célèbre pédagogue Mrs Stenford : désormais pour Daisy Dashwood ce sera sirop, pansements et broderies dans l’atmosphère confinée de la chambre. Heureusement, l’espiègle Léon, fils du gardien du domaine, vient mettre un peu d’animation au château. Mais d’animation à révolution, il n’y a qu’un pas que le duc et la duchesse de Rochebelle ne veulent surtout pas franchir. A moins qu’il en aille de la santé de Marie-Printemps…

Mon avis :

Miss Dashwood est une nurse anglaise très gentille. Elle se retrouve à devoir s’occuper de Marie-Printemps qui est souffreteuse. Disons le clairement, elle est hypocondriaque. En effet à la naissance de son frère, elle s’est mise à avoir très peur des microbes et autres tourments. Ses parents l’envoient en Normandie en espérant qu’elle aille mieux là-bas.

 

Son oncle et sa tante l’accueille avec la cuisinière de la petite qui impose à toute la famille un régime très stricte. En mangeant si peu c’est normal que la petite soit souffreteuse. Pour s’occupait d’elle, ils engagent Miss Dashwood. Elle comprends vite le problème de Marie-Printemps et fera tout pour le résoudre, quitte à s’allier avec le fils du palefrenier.

Elle trouvera en la personne de la femme du palefrenier une bonne cuisinière. La miss s’étant bien attaché à la cuisine française et normande.

 

Ne vous inquiétez pas elle, elle n’en oublie pas son devoir. Elle devra faire en sorte de faire retrouver la santé à la jeune Marie-Printemps et lui faire comprendre que le plein air n’est pas une maladie et que ça fait du bien de s’amuser dehors.

 

Elle s’en acquittera à merveille.

Ce livre se lit très rapidement. il est très amusant et on comprendra qu’elle doit avant tout rapprocher des parents plutôt que soigner une malade.

Lisez le, vous ne le regretterez pas.

Bonne lecture !

 

Le malicieux journal des soeurs Mouche au collège de Castelroc , T1 : L’Arrivée

Le malicieux journal des soeurs Mouche au collège de Castelroc , T1 : L’Arrivée de Nathalie Somers chez Fleurus, 2014

Résumé de l’éditeur :

La fratrie Mouche entre en 6è au pensionnat de Castelroc. Plus de parents, à eux la liberté ? Suivez Lucille, Nina et leur frère Clément dans leur découverte de la vie des grands, des nouveaux amis, des profs et de tout ce qui fait de l’entrée au collège une grande aventure !

Mon avis :

En fait les enfants Mouche sont des triplés. Il se retrouve dans la même classe. L’école étant un pensionnat Lucille et Nina partageront la même chambre. Elle seront accompagnées d’un danseuse trop fière d’elle, et d’une jeune fille qui a l’air bien mutine. Clément se retrouve dans l’étage des garçons avec un rugby man, et un monsieur je sais tout.

Nina et Clément sont aux anges Ils pourront y continuer leurs passions. Nina pourra continuer à suivre des cours de Piano et Clément pourra jouer au Rugby. En revanche Nina est très triste. Elle a toujours eu du mal à danser en public et sa prestation lors des recrutements a été catastrophique. Elle n’a pas donc pu entrer dans la cours où on fait danse étude.

Enfin ça c’est à la rentrée mais tout change vite. Nina apprend que son professeure de piano est une gorgone où il faut savoir jouer parfaitement et ne connait que les classiques et tout ce qui est un peu moderne est exclus. Cette professeure est aussi en charge des activités périscolaires alors les soirée cinéma ne se font qu’avec de vieilles comédies musicales. Bref, elle est rétrograde. Et Clément son premier entrainement a été un enfer. Il pensait qu’il jouait bien. Après cet entrainement, il en doute. Il fera tout d’ailleurs pour échapper aux autres entrainements. sans en parler à ses sœurs parce qu’il a honte.

Mais tout n’est pas perdu pour Lucille, Nina fera tout pour intégrer sa sœur au cours de danse. Va t’elle y arriver ? Ce sera le thème principal de ce premier tome. Nous en découvrirons un peu plus aussi sur les camarades de nos triplés. Notamment sur la fille mutine.

Comme le dit le titre, c’est un journal écrit par les sœurs Mouche. A chaque chapitre c’est l’une et ensuite l’autre qui parle. Mais ça n’empêche pas de suivre les aventures de Clément.

Nous suivons avec délice les débuts des triplés au pensionnat Castelroc. je vous y invite à faire de même.

Bonne lecture !