Trop de détectives : Une aventure de Carol Evans de Jacques Sadoul

Trop de détectives : une aventure de Carol Evans de Jacques Sadoul, Albin Michel,1997

Résumé du livre :

June McNally, une riche Californienne, a réuni des amis spécialistes du roman policier pour un jeu de rôles.

Assistée de Carol Evans, ex-agent de la CIA, elle doit être la victime d’un crime fictif. Les participants incarnent Sherlock Holmes, Hercule Poirot, Maigret, Philip Marlowe, Columbo, Kay Scarpetta, Ellery Queen, le Père Brown, et devront mener l’enquête. Le jeu débute bien et chacun, satisfait, va se coucher.

Mais un tremblement de terre survient, le ranch est isolé du reste de la Californie.

Tout le monde se réveille alors. Sauf June McNally : elle est morte, poignardée. Carol Evans, huit enquêteurs, le shérif local, cela ne fait-il pas trop de détectives pour démasquer le coupable?

Mon avis :

Que du bonheur ! Vive les demeures ancestrales où tu trouves des livres à tous les étages. J’ai trouvé ce livre qui mélange deux de mes héros préférés. Hercule Poirot et le grand l’immense Columbo.

Certes ce ne sont pas les « vrais ». En fait la propriétaire des lieux décide de faire une murder party. Elle en fait souvent et renouvelle souvent les personnes qui la composent. Mais elle n’a pas confiance et engage Carol Evans pour sa protection. Bien lui en a pris ou pas parce qu’elle meurt la nuit qui suit la Murder Party. Les détectives et Carol Evans vont essayer de découvrir qui a tué vraiment la propriétaire. On peut dire qu’ils vont complètement échoué. Je ne vous en dit pas plus.

On va découvrir peu à peu qui sont vraiment les faux détectives et pourquoi ils sont là. C’est un peu un huis clos où chacun est suspect.

Malheureusement le livre n’est plus disponible en librairie. Vous le trouverez peut-être en bibliothèque ou chez un soldeur.

J’ai bien aimé ce livre et j’ai fait la connaissance de Carol Evans une bisexuelle haute en couleur. Pourquoi je parle de sa sexualité ? parce qu’elle est plus qu’évoqués dans le livre. Elle a échouée dans sa mission.

Bonne lecture ! Joyeux Noël !

Retour à Winterhouse Hôtel de Ben Guterson

Retour à Winterhouse hôtel de Ben Guterson chez Albin Michel, 2019 (Wiz)

Résumé de l’éditeur :

Après des mois d’attente, Elizabeth est enfin de retour à Winterhouse Hôtel ! Elle apprend avec bonheur que Norbridge a finalement réussi à prouver qu’il est bien son grand-père, elle va donc s’établir à l’hôtel pour de bon ! Toute à sa joie de retrouver Freddy et sa bibliothèque chérie, Elizabeth n’en remarque pas moins quelques bizarreries… Qui est cette Elana qui l’assaille de questions ? Que signifient les mots gravés sur le sceau de Winterhouse Hôtel ? Pourquoi la tombe de Gracella est-elle introuvable au cimetière de la ville ? Autant de mystères à résoudre dans l’atmosphère envoûtante de Winterhouse Hôtel !
À partir de 10 ans

Mon avis :

Attention voici le tome 2 du merveilleux Winterhouse Hôtel. Si vous avez aimé le tome 1 vous allez tout autant aimé celui-ci.

Nous retrouvons Elizabeth en proie au doute. Va t’elle pouvoir enfin vivre à l’hôtel en compagnie de son grand-père. Ça parait bien compliqué et en ce début des vacances de noël elle n’y croit plus trop. Mais elle va tout de même avec plaisir retrouver son hôtel et son grand-père avec plaisir. Même si au départ elle n’est pas très contente en effet son grand-père lui a demandé de descendre à un arrêt avant l’hôtel dans la ville qui est en bas de l’hôtel. En plus son trajet en bus n’est pas serein. En effet elle s’était trouvé une place mais à un arrêt où elle sort du bus. Elle retrouve sa place occupé par un affreux garçon. Elle doit se trouver une nouvelle place. Et ça influe sur sa mauvaise humeur. Quand elle arrive à Havenworth elle retrouve son grand-père dans un salon de thé en compagnie de son futur directeur d’école. Elle y apprend donc qu’elle ne retournera pas chez son oncle et sa tante à Drere et qu’elle pourra enfin rester à l’hôtel. Mais avant de savoir ça elle surprend une conversation énigmatique et qui l’inquiète entre son grand-père et le directeur.

Enfin arrivée à l’hôtel elle y retrouvera avec plaisir Freddy avec qui elle a correspondu par mail pendant toute l’année écoulée. Mais il est accompagné de Elana une jolie fille qui lui fait un peu trop penser aux filles de son collège. En plus elle parait bien envahissante. elle et accompagnée de sa grand-mère. L’affreux garcon et ses parents tout aussi imbuvable seront mà aussi.

Elizabeth sera anxieuse. Elle voudrait être sûre que Gracella est bien morte. et elle trouve bizarre le comportement de Rodney l’affreux garçon ainsi que d’Elana et sa grand-mère. Elle les soupçonne de comploter au retour de Gracella.

Elle apprend bientôt que de couloirs secrets existent dans l’hôtel elle veut les découvrir avant Rodney et sa famille et découvrir le précieux objet qui s’y cache.

Elle sera aider comme toujours par Freddy dans sa tâche. Elle essayera d’être une parfaite assistante bibliothécaire aussi. Elle ne sera pas aider par certains lecteurs qui lui fait monter la moutarde au nez.

Nous retrouvons aussi la passion des anagrammes notamment avec les titres qui forment un anagramme qui donne un aperçu du chapitre. Les anagrammes permettrons d’ailleurs de résoudre les énigmes qui parsèment l’hôtel.

Je vous engage à lire ce livre tout comme le précédent si ce n’est déjà fait. Vous allez y retrouver de l’aventure, du mystère, de la magie…

C’est un très bon livre qui vous fera retrouver l’atmosphère de cet hôtel hors du commun où vous voudriez tous y séjourner.

Bonne lecture !

Mortina, t.2 : L’odieux cousin de Barbara Cantini


Mortina, t.2 : L’odieux cousin de Barbara Cantini chez Albin Michel jeunesse, 2019

Résumé du texte :

Ululululu ! C’est la sonnette qui retentit à la Villa Décadente. Mortina n’attendait que ça : il pleut des cordes et sa tante a le nez plongé dans ses livres de botanique. Mais qui est ce cousin Gilbert, à vous faire mourir d’ennui, qui se présente avec une invitation ? Tous les amis de Mortina débarquent les uns après les autres ; tous, semble-t-il, invités par la tante Trépassée… qui est d’ailleurs introuvable ! Mortina organise alors une battue dans les recoins du manoir. Et si l’ancêtre s’était fait capturer par son nouveau lierre carnivore, conservé dans la serre ? Pour qu’il accepte de la restituer, il va falloir trouver les mots…

Mortina est une trilogie, dont le troisième tome vient de paraître en Italie.

Mon avis :

Nous retrouvons avec plaisir notre petite zombie préférée Mortina. À cause de la pluie Mortina s’ennuie. Ses amis ne sont pas venus. Mouron son chien fait la chasse aux crapauds et sa tante Trépassée est occupée à parler à son lierre bavard.

Bientôt quelqu’un sonne à sa porte. Elle se réjouit d’aller ouvrir. Elle tombe sur son cousin Gilbert qui se révèle vite être un odieux personnage. Il a été semble t’il inviter par sa tante. Sa tante choisit ce moment pour disparaitre. Mais peu à peu tout ses amis sonnent avec eux aussi une invitation à diner. Elle est contente mais inquiète quand à la disparition de sa tante. Peu à peu tout le monde va partir à la recherche de la tante.

Je ne vous en dirai pas plus. Il faut que vous lisez ce livre ou que vos enfants lisent ce livre. Surtout s’ils sont fans de fantastique mais pour un jeune public. Oui il y a des zombies, des fantômes et j’en passe. Mais tout ces personnages sont gentils et rien ne fait peur. C’est un livre pour ceux qui veulent commencer les romans.

J’ai hâte qu’Albin Michel édite le troisième tome pour le dévorer. J’ai juste regretter qu’il soit si court mais c’est peut-être parce que moi je ne suis pas une lectrice débutante et que donc je l’ai lu très vite.

Bonne lecture

Mortina, t.1 : Une histoire qui te fera mourir de rire de Barbara Cantini

Mortina, t.1 : Une histoire qui te fera mourir de rire de Barbara Cantini aux éditions Albin Michel Jeunesse, 2018

Résumé de l’éditeur :

Mortina est une petite fille tout ce qu’il y a de plus convenable, mis à part le fait que c’est un zombie. Elle vit à la villa Décadente avec sa tante Trépassée et son lévrier albinos également mort-vivant, Touillette. Les amusements se font rares. Il faut dire qu’on ne peut pas tellement quitter la maison, à cause des villageois étriqués, prompts à sortir les fourches à leur approche… Jusqu’au jour d’Halloween, où profitant de la distraction de sa tante, Mortina rejoint une bande d’enfants pour faire du porte-à-porte. Chacun est déguisé et elle se fond dans le décor. Bientôt pourtant, Mortina n’aura plus qu’une solution pour garder son secret : le révéler !

Mon avis :

Mortina voudrait bien se faire des amis avec les enfants de son village. Mais voilà quand on est une petite fille Zombie ce n’est pas évident. Jusqu’au jour d’Halloween où elle peut se montrer telle qu’elle est en allant taper aux portes pour demander des bonbons.

C’est une première lecture tout ce qu’il y a de plus sympathique. Un petit livre que le lecteur débutant aimera lire s’il aime le fantastique.