Rock Point festival de Michelle Dalton

Rock Point Festival de Michelle Dalton chez Albin Michel, 2019 (Litt’)

Résumé du livre :

Mandy s’apprête à passer l’été seule dans sa petite ville côtière du Maine, Rock Point. Sa meilleure amie Cynthia est partie en colonie de vacances et son frère est resté sur son campus pour étudier. La ville accueille l’habituel afflux de touristes à l’occasion du Rock Point Festival. Mandy, elle, travaille au phare de Rock Point, où elle rencontre dès son premier jour Oliver Framingham, qui se montre très curieux de découvrir les attractions locales. Alors que Mandy et Oliver visitent ensemble la région, ses phares, ses plages, ses festivals, ils tombent peu à peu amoureux. Mais le temps leur est compté, car à la fin de l’été, Oliver devra quitter Rock Point …

Mon avis :

C’est un très bon livre de vacances. Mandy est une personne charmante mais peut-être un peu trop charmante. Elle s’oublie souvent au profit des autres. Un été elle se retrouve à passer l’été seule sans sa grande amie Cynthia. Elle doit également s’occuper de la grande passion de sa mère. Un phare qu’elle surnomme le sucre d’orge. Ça ne l’enchante guère. Surtout qu’elle le fait bénévolement donc sans gagner un sou. Jusqu’à ce qu’un charmant vacancier qu’elle a repéré avant dans une brocante vienne visiter le sucre d’orge. Lui semble fasciner par le phare. Et elle est fascinée par ce mystérieux jeune homme qui en plus se révèle être le petit fils de l’excentrique du patelin. Excentrique parce qu’il ne parle à personne et semble n’aimer personne.

Toute l’histoire se passe dans une ville qui s’appelle Rock Point dans le Maine. Le Maine patrie de Stephen King et pour un personnage télévisuelle de Jessica Fletcher. Si vous ne connaissez pas je vous recommande de regarder la série Arabesque. Où on y voit les beaux paysages du Maine. La série tout comme ce livre montre bien aussi que ce sont de petites villes où tout le monde se connait. Les ragots et rumeurs passent vite d’une bouche à une autre oreille et ainsi de suite.

Elle va devoir gérer ses sentiments pour Oliver, le bel inconnu. Apprendre à le connaître et même s’approcher du grand-père sans qu’il lui grogne dessus. Elle va aussi peut-être comprendre un peu plus sa mère. Elle va surtout devoir se montrer telle quelle et pas tel qu’elle pense que les autres veut qu’elle soit. Elle va devoir apprendre à assumer sa personnalité et ses goûts.

Tout ça en l’espace d’un été.

C’est peut-être ça qui m’a dérangée. C’est que ce n’est que durant un été. Et après chacun reprendra sa vie d’avant. La protagoniste pense que Rock Point est un trou perdu et où il n’y a vraiment rien d’intéressant et c’est bien grâce à Oliver qu’elle comprendra que sa ville a bien des ressources pour se faire apprécier.

C’est un bon livre de vacances. Prenez le dans votre valise vous ne le regretterez pas.

Bonne lecture !

Si loin de l’arbre de Robin Benway

Si loin de l’arbre : Qu’est ce qui fait une famille ? de Robin Benway aux éditions Nathan, 2019.

Résumé de l’éditeur :

Un roman puissant et émouvant sur la famille et les liens du sang Résumé : Grace, 16 ans, a passé une année difficile au lycée. Elle est tombée enceinte, a donné naissance à sa fille le jour du bal de promo et l’a faite adopter. Elle-même adoptée, elle décide de retrouver sa mère biologique. Mais ce qu’elle va trouver, ce sont un frère et une sœur, avec chacun ses secrets et son histoire.
Ces trois adolescents dont les vies se retrouvent entremêlées tissent un portrait remarquable de la famille sous toutes ses formes, qui va bien au-delà des liens du sang.

Mon avis :

Tout d’abord Merci à Mélaine de m’avoir prêter ce livre.

Attention ce livre vous fera passer du rire aux larmes de façon permanente. Vous allez avoir l’air malin/ maligne à rire à gorge déployée et de suite après à vous mettre à pleurer. Nous suivons le destin croisée de trois personnes.

Grace 16 ans qui vient d’accoucher et a dû se résoudre à abandonner son enfant.

Maya une fille qui a un fort caractère et qu’il ne faut pas marcher sur les pieds.

Enfin Joaquin gamin sympa mais qui a de nombreuses fêlures parce que c’est un gamin de l’assistance publique.

Tous les trois apprennent qu’ils sont frère et sœurs

Ils vont apprendre à se connaître. Grâce ne voudra pas dire qu’elle a dû elle même abandonner son enfant. Maya se sent de trop dans sa famille. Une famille de roux avec une petite brune. Les photos de famille lui rappelle constamment qu’elle ne ressemble pas à sa famille. De plus elle essaye de protéger sa mère qui elle même cache son alcoolisme. Et Joaquin ne veut pas parler de son passé. Il croit qu’il n’est pas comme il faut parce que personne ou presque n’a voulu l’adopter.

Ces trois ados vont apprendre à se connaître, à former une famille et peu à peu vont se faire confiance.

On suit aussi les familles des trois enfants. La famille de Grace qui a dû accompagner leur fille dans sa grossesse et l’adoption de l’enfant.

Maya qui a des parents qui se disputent tout le temps et que son seul réconfort sont les bras de sa petite amie Claire.

Joaquin qui a des parents d’accueil qui l’aime mais lui a du mal à y croire. Même quand ceux ci lui propose de l’adopter pour de bon.

Ça parait triste comme ça mais Grace et Maya notamment ont beaucoup d’humour et on les suit avec plaisir. On les suit dans leurs quêtes d’identité. Que faire après avoir abandonné son enfant ? Que faire quand nos parents divorcent et que l’un d’entre eux est alcoolique ? Qua faire quand on pense ne pas avoir d’avenir et qui pense n’être à la hauteur de personne ?

Vous le découvrirez en lisant ce merveilleux livre.

Bonne lecture !

Nous les filles de nulle part d’Amy Reed

Nous les filles de nulle part d’Amy Reed d’Albin Michel, 2018

Résumé du livre :

Grace vient d’entrer au lycée de Prescott après avoir déménagé. Dans la chambre de sa nouvelle maison, elle découvre des mots griffés sur le mur : Aidez-moi. Tuez-moi, je suis déjà morte.
Ces mots, c’est Lucy, qui les a tracés. Lucy, qui a accusé trois garçons de Prescott de l’avoir violée. Lucy, qui a été traitée de menteuse par le reste du lycée. Lucy, que la police n’a pas écoutée. Lucy, qui a fui la ville avec ses parents.
Très vite, Grace comprend que cette violence s’exerce à tous les niveaux dans la ville de Prescott : quand les joueurs de l’équipe de foot notent le physique des filles qui passent devant eux ; quand son amie Rosina doit éviter les avances des clients du restaurant où elle travaille ; et surtout sur le blog du moment, « Les vrais mecs de Prescott » dont la ligne éditoriale consiste principalement à considérer les femmes comme des objets.
Grace, Erin et Rosina sont décidées à agir, mais elles ne peuvent le faire seules.

Mon avis :

J’étais en vacances à ce moment là. Je me retrouvai sans livre. Horreur ! Je suis allée dans la librairie du coin et je trouve ce livre. Je pense qu’à la base je ne l’aurai pas pris. J’aurai eu tort. Il était très bien. C’est un livre féministe. Grace vient d’emménager après que sa mère a décidé de changer de courant religieux. Elle est baptiste mais moins traditionaliste que d’autre. Dans la maison, elle trouve une inscription dans un petit coin de sa chambre. Et elle se rend compte que la fille qui habitait avant elle dans la maison se sentait très mal. Elle découvre que la fille a été violé par un groupe de garçons dont certains sont encore au lycée. Ces garçons sont des personnalités et sont protégés entre autre par le shérif du coin. Tous se sont ligués contre la fille qui a osé parler. Elle décide de créer un groupe dont les fondateurs seront inconnues : « Les filles de nulle part ». Au début elles se contentent de se réunir pour parler des comportements des garçons face aux filles.
Elle sera aidée au départ par une voisine hispanique qui quand elle n’est pas à l’école travaille en tant que serveuse pour son oncle ou doit garder sa nombreuse famille, et une autiste asperger qui a du mal à parler aux autres.

Petit à petit elles seront de plus en plus nombreuses.

C’est un livre qui se lit très bien. Le sujet n’est pas évident mais c’est traité de manière admirable.

On voit quantité de filles différentes, leurs personnalités, leurs envies. On raconte tout. C’est un livre où les filles prennent le pouvoir.

Bonne lecture !

Timide de Sarah Morant

Timide de Sarah Morant chez Hachette, 2016

Résumé de l’éditeur :

Discrète, discrète, discrète… Parce que c’est tellement plus facile de fuir le jugement des gens plutôt que de l’affronter en face. Réservée, réservée, réservée… Parce qu’elle se sent tellement mieux en faisant comme si rien ne s’était passé. Aimée, aimée, aimée Parce qu’il va entrer dans sa vie, et tout bouleverser tel un jeu de quilles… Une fille timide peut cacher tellement plus. Il faut juste qu’une personne prenne la peine de le découvrir.

Sarah Morant n’a que 17 ans quand elle décide de publier son premier roman sur la plateforme d’écriture WATTPAD. C’est ainsi qu’est né TIMIDE, un texte qui a très vite compté plus de 4 millions de vues et conquis une véritable communauté de fans.

Mon avis :

Eleonore est très très timide. Elle veut se fondre dans le décor. Elle ne veut pas qu’on la remarque. Après le décès de sa mère et de son frère jumeau elle s’est refermé comme une huitre. Elle est surnommée la muette ou le glaçon.

Avec sa famille ça va. Il lui reste son père et son petit frère. Elle a appris à s’occuper de son frère et faire à manger.

Mais au lycée elle perd ses moyens. Elle bégaye. Quand un nouveau arrive dans sa classe et essaye d’entamer la conversation il se heurte à un mur.

Ce qui lui donne encore plus envie de lui parler. Un de ses amis a eu une peine de cœur et il est décidé à ne jamais tomber amoureux mais de séduire des filles pour mieux les quitter quelques temps après.

il va essayer avec Eleonore mais ça va être très très compliqué, vu son attitude. Eleonore d’abord dérouté par ce garçon et même un peu en colère elle se prend au jeu et le considère peu à peu comme son ami. D’autant plus que son meilleur ami est parti depuis 3 ans.

C’est donc une sorte de confrontation entre Eleonore la timide et Jason le séducteur désabusé.

Après elle retrouve son meilleur ami qui se révèle être le frère d’une fille qui l’a pris sous son aile. C’est un livre qui a beaucoup à vous apporté. je vous en conseille la lecture.

Bonne lecture !