Les sorcières du clan du nord, t.1 : Le sortilège de minuit d’Irena Brignull

Les sorcières du clan du nord, t. 1: Le sortilège de minuit d’Irena Brignull chez Gallimard jeunesse, 2017

Résumé du livre :

Deux mondes que tout oppose, une grande amitié, une histoire ensorcelante.

Poppy, adolescente rebelle, se fait renvoyer de tous les lycées qu’elle fréquente. L’innocente Clarée a du mal à se faire accepter par sa communauté secrète de sorcières. Leurs chemins n’auraient jamais dû se croiser. Pourtant, elles deviennent inséparables. Et la rencontre avec le mystérieux Leo achèvera de bouleverser leurs destinées. Mais y a-t-il une frontière entre magie et réalité ?

 

Mon avis :

On comprends quasiment de suite que les filles ont été échangé à la naissance. Clarée est en fait une jeune fille ordinaire qui d’ailleurs est jolie. Elle fait tache dans le clan des sorcières. En plus d’être jolie, elle n’a aucun don pour la sorcellerie et elle a une peur bleue des reptiles et batraciens.

Poppy se fait renvoyer de tous les établissements qu’elle intègre. elle vit avec son père. Sa mère est internée.

 

Dans le clan des sorcières l n’y a que des femmes. les hommes ne sont pas admis. Ils sont considerés comme odieux.

 

Et puis il y a Leo. Leo est un jeune vagabond On voit qu’il a dû se retrouver à la rue suite un grand malheur. Mais on n’en sait peu tout d’abord. Il a été élevé oar une femme qu’il considérait comme sa mère. Mais en fait sa vraie mère l’a confié à elle. Et elle l’a élevé comme si c’était le sien. Malheureusement elle est tombée malade et elle est morte.

 

Un jour Clarée et Poppy se rencontre. ça va être un début d’une grande amitié. Les deux filles qui se sentent rejetées par leur communauté, se retrouve ensemble. Clarée va lui apprendre la magie et Poppy va lui parer de la vie en ville. Les sorcières n’ont pas d’électricité. Elles doivent tout fabriquer par elle même. Et elles sont autonomes.

Leo est le premier à découvrir Poppy. il aura de suite un coup de foudre. Tout comme elle quand elle le rencontrera. il l’aidera d’ailleurs à se sortir d’une bagarre.

 

C’est un très bon livre. Il est bien écrit. On rentre de suite dans un monde différent. je vous invite à lire ce livre. Il vous plaira.

 

Bonne lecture !

Tom Patate, t.3 : Eilandihis ou les monnes en furie d’Emmanuelle Maisonneuve

Tom Patate, t.3 : Eilandihis ou les monnes en furie d’Emmanuelle Maisonneuve chez Pocket jeunesse, 2016

Résumé de l’éditeur :

Je m’appelle Tom. Tom Patate. Je ne me souviens de rien, et pourtant, je sais des choses. Je sais guérir de mes mains, et filer comme le vent. Je connais le langage des animaux, celui des Grandes Gens et celui des fades…

À force de rechercher le pays d’où je viens, ce pays caché, j’en ai appris beaucoup sur mes origines, et je me suis découvert de nouveaux pouvoirs.
Maintenant, je compte bien apprendre toute la vérité, même s’il est dit que j’y laisserai ma vie.

 

Mon avis :

Je vous fais le coup souvent, et voilà que je m’y remet. Chroniquer le tome 3 d’une série sans vous chroniquer le début. J’espère que vous ne m’en voudrez pas.

Tom Patate c’est un drôle de nom. Il s’appelle comme ça parce que la souris Mistigrise l’a trouvé dans une patate dans le jardin où elle habite. Lui est un petit garçon avec des oreilles pointues. Il est amnésique. Mais il sait parler aux animaux, comprend le langage des « grandsgens ». Il sait se déplacer très vite. Il est bientôt adopté par toute la communauté des animaux du jardin. Il élève aussi un oiseau. Il se fait des amis avec les enfants de Mistigrise.

Il lui manque quelque chose : il ne sait pas qui il est et d’où il vient. Il va apprendre des grands Manitous (les représentants des différents animaux du jardin). Mais ce qu’il veut c’est retrouver sa mère et apprendre de quel espèce il est. Parce qu’il est tout petit. N’oublions pas qu’il a été trouvé dans une patate, c’est une bonne indication de sa taille.
Dans les précédents tomes il apprendra qu’il est un fadou, que sa mère a disparu et que les monnes dirigent la communauté des fades de manière autoritaire et dictatoriale. Normalement toutes les fades sont des femmes, c’est pour ça que Tom est une sorte d’anomalie.

Pour en savoir plus je vous conseille de lire ce tome ainsi que les deux précédents. C’est un très bon roman de fantasy.

 

Bonne lecture !

Sorcières et associées d’Alex Evans

Sorcières et associées d’Alex Evans, chez ActuSF, 2017 (Bad Wolf)

Résumé de l’éditeur :
Dans la cité millénaire de Jarta, la magie refait surface à tous les coins de rue. Les maisons closes sont tenues par des succubes, les cimetières grouillent de goules… Pour Tanit et Padmé, sorcières associées, le travail ne manque pas.
Mais voilà qu’un vampire sollicite leur aide après avoir été envoûté par un inconnu, tandis que d’étranges incidents surviennent dans une usine dont les ouvriers sont des zombies… Tanit et Padmé pensaient mener des enquêtes de routine, mais leurs découvertes vont les entraîner bien au-delà de ce qu’elles imaginaient. En effet, à Jarta, les créatures de l’ombre ne sont pas les plus dangereuses…
Un roman à deux voix porté par des héroïnes bien campées, une enquête trépidante dans une cité métissée… Avec Sorcières associées, Alex Evans renouvelle brillamment l’imaginaire steampunk.
Mon avis :
J’ai adoré ce livre. L’auteure a vraiment réussi à créer un univers de toute pièces. Différents peuples vivent à Jarta, tout le monde s’y côtoie.
Tanit et Padmée ont toutes deux fui d’autres « pays » pour se retrouver à Jarta. Elles pratiquent toutes deux la magie et ont réussi à s’intégrer brillamment.
L’une est une ancienne soldate qui manie aussi bien les armes que l’humour. L’autre est une intellectuelle qui aide les plus démunies en tant que docteure. Elles ont aussi une agence de magiciennes, détectives privées. Elles aident des clients à retrouver leurs biens ou à trouver qui leur jette un sort. Elles se retrouvent bientôt avec trois clients : un vampire qui ne veut plus être envouté, un grand entrepreneur qui craint que quelqu’un a jeté un sort à son usine, et un marchand-aventurier qui veut retrouver le sceau de sa famille. Toutes ces enquêtes vont en fait converger. Elles vont réussir, mais au prix de pas mal de sacrifices.
Je vous conseille la lecture de ce livre qui m’a complètement envoutée. Faites attention, addiction possible !
Pour ne pas me retrouver en manque je n’hésiterai pas à acheter le deuxième volume.
La collection organise aussi un jeu concours : les auteurs se sont adonnés à un jeu littéraire, si vous le trouvez vous gagnez un prix, et tant que ce n’est pas trouvé le prix grossit.

Bonne lecture et bonne chasse au trésor !