Opération Shark,t.1 : Amos

Opération Shark, t.1 : Amos de Christelle Chatel chez Nathan, 2020.

Résumé de l’éditeur :


Attention, agents secrets très très spéciaux !
Une nouvelle série 8-12 ans

Amos, 12 ans, se réveille sur un banc parisien. Totalement amnésique.
Une jeune fille du même âge, Julia, lui apprend qu’il fait partie d’une agence un peu particulière : l’agence Gulliver a pour mission de contrer les plans machiavéliques de SHARK, une organisation qui s’attaque aux enfants pour un jour dominer le monde…
Et si l’amnésie d’Amos était liée à une découverte qu’il aurait faite sur Shark, et plus précisément sur un jeu vidéo que leur ennemi juré aurait financé ? Les agents Gulliver s’envolent vers la Californie pour enquêter au sein du Video Games Institut…

Mon avis :

Cet avis a d’abord était publié sur le site de Mélaine Books. Et je remercie les éditions Nathan d’avoir attiré mon attention sur cette série grâce à l’envoi que vous avez fait à mon amie Mélaine.

Si vous aimez que des enfants soient maître de leur destin, qu’ils n’ont besoin de personne ou presque pour se sortir de situation périlleuse seul et surtout sans parents, alors ce livre est pour vous.

Amos se réveille sur un banc et totalement amnésique. Comment est-il arrivé là ? Bientôt une fille de son âge le rejoint et a l’air de savoir qui il est. D’ailleurs grâce à elle il apprend son prénom et apprend qu’il est un agent d’une agence très spéciale qui n’embauche que des enfants. seule la directrice est une adulte. Quelle adulte ? Une personne toute petite une sorte de Tom pouce au féminin qui se fait appeler L. Il a parfois des flashs qui lui rappelle un événement qui a eu lieu mais sinon son amnésie est totale. Il apprend donc à refaire connaissance avec ses alliés agent tout comme lui et ensemble ils vont essayer de combattre une mystérieuse organisation prénommée Shark. Cette organisation a l’air de s’en prendre qu’à des enfants. C’est pour ça que pour s’y infiltrer il faut en être un. Pour commencer ils vont devoir se rendre dans une sorte d’institut qui forme des enfants pour en faire des as des jeux vidéos en Californie. Cet institut va sortir un jeu qui peut être la cause de l’amnésie d’Amos.

Va-t-il réussir à retrouver la mémoire et déjouer les plans de Shark ? Vous allez le découvrir dans ce volume plein d’aventures d’espionnage et de technologie.

De plus si après avoir aimé ce livre vous serez sûrement conquis par la suite qui là met en lumière la jeune Julia qui a retrouvé Amos dans le début de cette aventure.

Je ne peux que vous proposez d’aller chez votre libraire préféré ou dans votre bibliothèque pour pouvoir lire ce livre qui devrait vous plaire.

Bonne lecture

Avril enchanté d’Elizabeth Von Arnim

Avril enchanté d’Elizabeth Von Arnim chez 10/18, 2011. (Littérature étrangère)

Résumé de l’éditeur :

Deux jeunes Londoniennes, Mrs. Wilkins et Mrs. Arbuthnot, décident, un jour de pluie trop sale et d’autobus trop bondés, de répondre à une petite annonce du Times proposant un château à louer pour le mois d’avril sur la Riviera. En cachette de leurs maris, elles cassent leurs tirelires et trouvent deux autres partenaires pour partager les frais du séjour : l’aristocratique et très belle Lady Caroline Dester, qui veut fuir ses trop nombreux soupirants, et la vieille Mrs. Fisher, à la recherche d’un lieu paisible.

Mon avis :

En ce moment j’ai besoin de littérature feel-good. J’ai écumé les sites à la recherche de titre. Celui-ci était dans la liste de Babelio. Après avoir découvert le « hygge » danois. Je découvre le bonheur de femmes anglaises à prendre des vacances dans un château italien, rempli de fleurs, de beaux paysages et et avec le personnel fourni. Mrs Wilkins est une femme effacée empêtrée dans un mariage sans passion. Mrs. Arbuthnot qui à force de courir les bonnes œuvres en a perdu son mari en route. La très belle Lady Caroline Dester qui en a marre que tous les hommes jeunes comme vieux se jettent à ses pieds et en deviennent gâteux. Mrs. Fisher qui ne vit que sur son passé et ne supporte pas le monde actuelle.

Tout ce petit monde va se retrouver en Italie et petit à petit chacun leur tour vont y connaître un sentiment de paix qui va les gagner. Mrs. Wilkins sera la première atteinte. Il sera au paradis pour elle. tout n’est que félicité. Mrs. Arbuthnot va peu à peu apprendre à lâcher prise et à goûter pour elle des joies simples sans se sentit coupable. Lady Caroline va connaître un peu de paix à ne pas être courtisé par de nombreux prétendants qu’elle n’a que faire et se prendre d’amitié pour Mrs Wilkins. Et Mrs. Fisher va se remettre à trottiner. Alors que pour elle une vieille femme doit savoir se tenir.

C’est un livre qui se lit d’une traite. Vous y retrouverez les merveilleux paysage de l’Italie, la nourriture, et même des personnages italiens incarnaient par le personnel de maison. un livre qui vous donne envie de voyager mais aussi de réfléchir aussi à ce bonheur qu’on essaye toujours d’atteindre et qu’on y arrive pas à moins de justement lâcher prise.

7 rue des écolos, t.1 : On n’est pas nés pour obéir !

7 rue des écolos, t.1 : On n’est pas nés pour obéir ! de Sophie Dieuaide chez Didier jeunesse, 2020. (mon marque-âge +)

Résumé de l’éditeur :

Ras-le-bol de l’arrosage, du binage, du désherbage. Armand, Lili, Violette, Oscar et Charlie ont craqué.
Avoir un jardin sur les toits, tout le monde en rêve. Mais ça tourne au cauchemar quand vous recevez des ordres du matin au soir.
« On n’est pas nés pour obéir ! » a déclaré Lili.
« Les parents, y nous font touzours tavailler au potager », a ajouté le petit Charlie.

La nouvelle série 9-12 ans de Sophie Dieuaide,  auteure reconnue et publiée par de nombreux éditeurs jeunesse, après  Hugo aime Jo(séphine)  chez Didier Jeunesse.

Mon avis :

Vous allez me dire encore un livre sur l’écologie. pleins de bons sentiments et qui nous enjoint à faire attention à notre planète.

Mais non. Oui les habitants du 7 ont décidé de faire un jardin sir le toit de l’immeuble. Un jardin en partie potager et même un poulailler qui accueille une poule.

Mais tout va mal. Les enfants en ont marre de se faire exploiter pour ce jardin mais en plus Violette déménage une semaine sur deux. Ses parents ont divorcé et le père déménage à l’autre bout de Paris. En plus pour couronner le tout elle change de collège.

Elle est toute triste de quitter ses amis même temporairement et rater toutes les aventures de leur immeuble.

Alors il décident de faire un journal avec une seule lectrice : Violette.

Vous allez assister dans ce livre à une bataille de pouvoir entre les enfants et les adultes, une tempête et un grand changement dans le jardin.

C’est un roman qui est très amusant et qui pour changer ne nous prend pas par la main pour s’occuper plus activement de notre planète.

Vivement la suite !

Bonne lecture !

Mission Hygge de Caroline Franc

Mission Hygge de Caroline Franc chez First éditions, 2018.

Résumé de l’éditeur :

Un roman feel-good sur l’art de vivre à la danoise

« — Ça n’est plus possible Chloé, plus personne ne te supporte ici. Tes collègues ont peur de toi et moi, j’ai peur pour toi. Depuis deux ans, tu n’es plus la même…
— Je-ne-veux-pas-en-parler.
— Je le sais que tu ne veux pas en parler, mais je suis ton chef. Et je ne peux plus te laisser comme ça, Chloé… Sache que j’ai pris une grande décision… »


Quand Alexandre, le rédacteur en chef de Chloé, journaliste intrépide et habituée des territoires en guerre, lui annonce qu’elle part séance tenante à Gilleleje, petit village côtier du Danemark, la jeune femme s’étrangle d’indignation. S’exiler dans un village paumé au nom imprononçable pour étudier le hygge danois et le bonheur au coin du feu ? Alors que rien ne lui file plus le bourdon
que les gens heureux ? Ce qu’elle ignore, c’est que cette mission qu’elle prend comme une punition va changer sa vie pour toujours…

Dans ce roman aux couleurs du Danemark, Caroline Franc raconte avec humour et tendresse le retour à la vie d’une jeune femme presque comme les autres.

Mon avis :

Attention roman feel-good ! Un lecture qui fait du bien en français. Si vous allez mal et que vous avez envie de vous divertir avec une belle histoire, ce livre est pour vous.

Vous ne connaissez pas le Hygge ? Ça serait le bonheur à la danoise. Faire du footing même quand il fait mauvais. Mais après se réchauffer avec une bonne boisson chaude, un roulé à la cannelle ou un gâteau sucré. et bien sûr profitez des feux de cheminée et de la joie de emmitoufler dans un plaid.

Mais voilà Chloé n’est pas du tout dans ce trip là. Elle ce qu’elle aime c’est les zones de conflits. C’est parler des réfugiés et des zones de guerre. Sauf qu’elle est insupportable avec ses autres collègues. Alors son rédacteur en chef comme punition l’envoie à Guilleleje.

Elle y va à reculons. Mais peu à peu elle se sent de mieux en mieux dans cet univers chaleureux.

Mais voilà elle a une boule au ventre. Elle ne veut pas sentir bien. Elle se sent coupable. Je ne peux vous en dire plus.

Ce livre va vous ravir. Vous retrouverez le sourire après la lecture de celui-ci.

Bonne lecture !