L’épopée du Roi Singe

L’épopée du Roi Singe de Pascal Fauliot chez Casterman, 2004 (a été réédité en poche chez le même éditeur en 2012).

Résumé de l’éditeur :

Il y a longtemps de cela, il arriva que l’un des rochers du mont des Fleurs et des Fruits, travaillé par les éléments, se fendit. Un oeuf de pierre en sortit et roula en contrebas. Le vent joua longtemps avec lui et peut-être le féconda car un jour cet oeuf de pierre se cassa. Et un être vivant apparut, recroquevillé sur lui-même. Il ressemblait à un homme… Mais c’était plutôt une sorte de singe… Et de singe, il voulut devenir roi, et de roi, il voulut devenir immortel. Téméraire, insouciant et irrévérencieux, le Roi Singe va chambouler la quiétude de l’administration céleste.

Mon avis :

Ce livre est en fait un conte traditionnel chinois très très connu en Asie et qui a inspiré nombre de « médias » célèbres, comme Dragon Ball, One Piece, ou Mario Bros.

C’est l’histoire d’un singe né d’un œuf de pierre. Qui décide après avoir été intronisé roi veut devenir Immortel. Il va dans la société des humains pour trouver un immortel qui peut lui enseigner l’immortalité.

Le souci c’est que il faut être irréprochable quand tu deviens immortel. Ce qui est loin d’être son cas. Avant de devenir immortel il devient maître en combat.

Je vous recommande vivement ce livre si vous vous intéressez à la culture asiatique.

Bonne lecture !

Catch, tournevis et lutins-robots d’H. Lenoir

Catch, tournevis et lutins-robots d’H. Lenoir et illustrations de Maris Morelle chez les éditions Sarbacane, 2020. (Pépix)

Résumé de l’éditeur :

Pour tous les enfants bricoleurs, inventeurs, ingénieurs, et pour les fans de bagarre !

Le petit frère de Pénélope vient de se faire enlever par des lutins-robots – malpolis, qui plus est ! Va-t-elle le laisser disparaître dans une dimension parallèle ? Sûrement pas : elle part à la poursuite des kidnappeurs avec Dounia, sa meilleure amie catcheuse. Et si sur le chemin, elle doit faire équipe avec ce-crétin-de-Léopold, son rival, affronter une reine (bleue) complètement cinglée, gagner un combat de catch géant, ou déclencher une révolution robotique, qu’à cela ne tienne ! Personne ne lui pique son frère : elle a besoin de lui comme cobaye pour ses expériences scientifiques…

Mon avis :

Pénélope est une inventrice de génie. Sûrement grâce en partie par son père qui est aussi un inventeur dans l’usine de robots de la ville. Et elle a parfois besoin de cobaye pour tester ses inventions. Quoi de mieux qu’un petit frère ? Pénélope a aussi une meilleure amie catcheuse émérite se prénommant Dounia. Elle a un amour secret pour Julien un garçon sympathique de la classe. En revanche elle ne peux souffrir le meilleur ami de celui-ci Léopold. Léopold est aussi intelligent et inventeur que Pénélope d’où leur grande rivalité. À cela s’ajoute que le père de Pénélope est le subordonné de la mère de Léopold.

Un Jour où Pénélope, Dounia et Clément (le petit frère de Pénélope) se trouve dans le jardin, une faille spatio-temporel s’ouvre et laisse entrer des lutins-robots qui enlèvent Clément. Mais ils perdent leur télécommande. Ce qui sert à Pénélope et Dounia de se rendre au même endroits que les lutins. Elle s’introduisent dans un monde où les humains sont tous remplacés par des robots. Chacun est habillé de manière différente , et d’une époque différente. Peu après Pénélope et Dounia se retrouvent prisonnières et là elles retrouvent Léopold et Julien. En effet, la petit sœur de Léopold s’est aussi fait kidnappé et ils ont eu la même idée de rentrer dans ce monde pour la secourir. Après quelques explications entre les deux ennemis tous décident d’unir leur force pour venir en aide aux enfants disparus.

Ils s’enfuient grâce à la télécommande et se retrouve dans une décharge de robots abîmés et font la connaissance d’un gentil robot nommé Bob. Les robots qui sont à la décharge sont tous un peu cabossés mais ils décident de s’allier pour fomenter une révolution et faire tomber la reine de ce monde, la reine Zémima. Notre groupe de quatre enfants eux se retrouvent directement au château pour essayer d’abord de sortir les enfants prisonniers. Ils vont devoir à cet égard participé à une compétition de robots et vaincre le grand champion depuis des siècles le robot de Zémima.

Léopold et Pénélope doivent s’entraider pour fabriquer un robot qui rivaliserait avec le robot de la reine. Ne vous inquiétez pas Julien et Dounia ne sont pas en reste et tous auront un rôle précieux à jouer dans l’histoire.

C’est un roman qui mélange fantastique, science-fiction et fantasy. Un roman plein d’humour. Avec un peu de bagarre, des inventions folles, de grandes amitiés et pleins de robots. Comme beaucoup de Pépix ce roman est facile à lire. Mais il est très intéressant. J’aimerai bien qu’il y est un tome 2 pour suivre nos quatre héros même si j’en doute. Vu que la fin de ce livre a une vraie fin.

Bonne lecture !

Le majordome et moi de Gary D. Schmidt

Le majordome et moi de Gary D. Schmidt chez l’école des loisirs, 2020 (Médium)

Résumé du livre :

Carter Jones n’en revient pas. Alors qu’il se réveille un beau matin, voilà qu’il trouve un véritable majordome anglais – avec chapeau melon et tout le tralala, s’il vous plaît ! – sur le pas de sa porte. Comme si survivre et comprendre le collège ne suffisait pas, Carter doit aussi s’adapter à la présence opportune de cet inconnu venu aider la famille Jones – un brin fauchée. Mais lorsque la colère et le chagrin deviennent trop lourds à porter, Carter découvre qu’un fardeau devient plus léger quand il est partagé.

#mort, deuil #relation enfant, adulte #humour

Mon avis :

Vous voudriez hériter d’un majordome ? C’est ce qui arrive à la famille Jones. Une famille américaine composée d’une maman, d’un garçon et de trois filles.

C’est Carter le garçon qui nous raconte l’histoire. Au début il se demande qui est cet énergumène anglais qui débarque chez eux. Serait-ce un voleur venu faire du repérage, un serial Killer ? Mais non Paul Bowles-Fitzpatrick est un « gentleman au service d’un gentleman » comme il aime se définir. Il était avant au service du grand-père de Carter mais au décès de celui-ci ils ont hérité « de ses services ». Alors voilà un majordome tout droit sortie d’Angleterre dans une famille pas très fortunée des États-Unis. Contre toute attente il va se faire accepter par toute la famille. Et va peu à peu redonner le sourire à cette famille endeuillée. Je ne vous ai pas parlé de Currier. Currier est le frère défunt de Carter et ses sœurs il est décédé après une courte maladie. Currier était un gamin joyeux de 6 ans. De plus le père est très souvent absent. Il est militaire et est actuellement en Afghanistan.

Ce livre est un peu aussi un documentaire. Je m’explique le majordome a une passion pour le cricket. Et il enseigne à Carter et son ami les règles du cricket. Bientôt une équipe va se former au sein du collège. Dans le livre il y a un lexique, un plan d’un terrain de cricket et tout pleins d’informations sur le cricket. Si vos voulez allier roman et documentaire ce livre est pour vous.

J’oubliais le dernier membre de la famille le chien. Un chien qui vomit beaucoup.

Dans ce livre on passe du rire aux larmes avec une déconcertante facilité. C’est un livre qui est un petit bijou.

Bonne lecture !

Mamie Polar, t.4 : Temps de chien pour Mamie Jo

Mamie Polar, t.4 : Temps de chien pour Mamie Jo de Régis Delpeuch chez Scrineo, 2018.

Résumé de l’éditeur :

Une nouvelle enquête sur les chapeaux de roue avec Mamie Jo !

Une semaine de vacances chez mamie Jo ! Lucas et Camille sont RAVIS.
Oui mais… il fait un temps de chien, Mamie Jo n’est pas là à la descente du bus, et mémé Gaby, 96 ans, vient d’être agressée et cambriolée !
Quand Mamie Jo réapparaît enfin, elle se lance dans l’enquête ! Mais Camille et Lucas sont inquiets : à quoi joue leur grand-mère et que leur cache-t-elle ?

D’une carrière désaffectée au chenil de Papi mon Chou en passant par un camp de manouches, Mamie Jo mène l’enquête à sa façon : tambour battant. Et tant pis pour ceux qui se mettent en travers de son chemin…

Mon avis :

Si vous ne vous rappelez pas de la série ou que vous n’en avez pas lu un seul je vos invite à lire une de mes anciennes chroniques en cliquant ici. Nous retrouvons Camille et Lucas qui partent en vacances chez Mamie Polar. Mais à leur arrivée en bus personne ne les attends. Il se rendent chez mémé Gaby leur arrière grand-mère qu’ils découvrent endormi ainsi que son chien avec sa maison sans dessus dessous. Quand ils arrivent enfin à retrouver Mamie Jo elle n’est vraiment pas comme d’habitude. Pendant quasiment toute l’aventure elle sera d’une humeur de dogue. Certes Mamie Jo est une mamie pleine de vitalité mais d’habitude elle est gentille avec ses petits-enfants. Là ils devront manœuvrer avec elle sur un fil.

À ça s’ajoute l’enquête, Mémé Gaby a été cambriolé par un clown qui cambriole plusieurs maisons. Lucas et Camille seront aidé par leur ami Andréa qui se retrouve lui aussi en vacances chez son oncle qui est gendarme et s’occupe donc de l’affaire avec l’aide de son frère le meilleur ennemi de Mamie Jo , Duflair le papa d’Andréa et si vous vous souvenez il est commandant de police.

Ce livre vous réjouira d’autant plus si vous connaissais déjà la série.

Bonne lecture !