Celles qui restent de Samuelle Barbier chez Hugo poche, 2021.

Résumé du livre :

Celles qui restent est une histoire de sœurs. De femmes. De liens si puissants que les rompre bouleverse tout.

Clara est l’aînée, la sage, l’exemple à suivre. Celle qui fait tout comme il se doit, quitte à grincer des dents en se forçant à sourire.
Constance est la cadette. Si discrète, qu’on en oublie qu’elle existe… jusqu’à ce qu’elle décide de cesser d’exister en se jetant du haut d’un pont.

Lucy est la benjamine. Celle qui rit trop fort, parle trop fort, vit trop fort. Parce qu’elle a peur qu’on l’oublie.
Mais il y a aussi Marielle, qui elle, n’a ni sœur, ni frère, ni enfant, tout juste un vieux chien obèse. Celle qui a consacré sa vie aux autres pensait arriver au bout de son chemin dans l’indifférence,jusqu’à ce qu’un ange vêtu d’un manteau rouge se jette d’un pont, juste devant elle, et remette tout en question.

Mon avis :

Comment continuer à vivre quand on ampute du tiers de toi? Comment continuer à vivre quand ta sœur a décidé de se suicider sans en donner la raison ? Continuer à vivre c’est ce que Clara et Lucy vont devoir arriver à faire après la mort de leur sœur Constance. Clara va s’enfoncer dans la dépression. Lucy va remettre en question ses choix de vie.

Aux deux sœurs s’ajoute Marielle qui elle a assisté au suicide de Constance parce qu’elle promenait son chien. Marielle qui n’a pas pas pu sauver Constance parce qu’elle ne savait pas nager.

Ces trois personnes vont devoir apprendre la résilience. Surmonter le choc. le choc de perdre une sœur, ou le choc d’assister à un suicide sans pouvoir ne rien faire.

À ces trois femmes s’ajoute Antoine l’ami d’enfance des trois sœurs qui lui identifie le corps. Il est devenu gendarme et il a été appelé sur les lieux du drame.

Un roman sur la résilience et comment s’en sortir après un tel drame.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.