He’s Mine de Nathalie Charlier chez HarperCollins, 2021.

Résumé du livre :

Elle a appris à résister aux tentations les plus sombres, mais son colocataire va repousser ses limites…

Chaque matin, dès le réveil, Noah sait qu’elle va devoir se battre… contre elle-même. Car, si l’enfer est désormais derrière elle, la tentation de replonger dans les tourments de l’addiction n’est jamais très loin. Alors, cette année d’études à Édimbourg semblait être une bonne idée, le nouveau départ dont elle avait besoin. Sauf qu’on lui a attribué par erreur un appartement dans la résidence réservée aux garçons et que depuis, Aksel, son cher colocataire, a décidé de la pousser à bout pour la forcer à déménager. Il est loin de se douter qu’elle a déjà connu bien pire et, surtout, qu’il faudra plus que ses coups bas et ses provocations minables pour l’impressionner. Les seules menaces que Noah doit prendre au sérieux concernent plutôt son corps musclé et ses abdos parfaits, mais aussi ces étranges post-it avec l’inscription « He’s Mine » que quelqu’un s’amuse à lui transmettre…

Mon avis :

Nous continuons dans la romance avec ce livre. Noah (une fille) sort tout juste de réhab après être tombée dans l’alcoolisme. Elle décide de faire ses études à l’étranger pour ne pas retomber et part dans une université en Écosse.

A côté nous avons Aksel un canadien anglophone qui se réfugie lui aussi à Édimbourg pour fuir un passé et surtout une personne qui est normalement enfermé.

Suite à un quiproquo les deux vont devoir cohabiter dans une résidence étudiante masculine. Aksel n’est pas fou de joie et aimerai plus que son pote Sean s’installe avec lui.

Sauf que Noah ne l’entend pas de cette oreille surtout que l’échange ne serait pas à son avantage. Aksel est furieux que Noah ait décliné la proposition et décide de lui faire vivre un enfer.

Noah n’en a cure après ce qu’elle a vécu il lui en faut beaucoup plus pour craquer. Jusqu’au moment ou Noah en a mare de faire tout dans le logement sans que son coloc ne l’aide en rien. Son pétage de plomb va faire comprendre à Aksel qu’il s’est mal comporté et leur relation va se pacifier.

Mais ni l’un ni l’autre ne sont prêt à être plus que des colocataires malgré l’attirance qu’ils ont l’une pour l’autre et vice versa.

Bon vous l’aurez compris c’est une romance et pour que ça ne soit pas linéaire il faut qu’au moins un des protagonistes ait un passé chargé l’empêchant de se (re)mettre en couple. Sinon il n’y aurait pas d’histoire. Mais c’est un livre plaisant à lire, qui se lit facilement et si vous aimez le genre il devrait vous plaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.