Première de couverture du livre Colocs (et plus)

Colocs (et plus) d’Emily Blaine chez Harper Collins, 2018.

Résumé du livre :

La plupart des hommes se divisent en deux catégories :
Les
serial lovers à mémoire de poisson rouge – ceux qui notent le prénom de leur conquête d’un soir sur la paume de la main pour être sûrs de ne pas l’oublier au réveil.
Les
idiots qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez – ceux qui promettent de ne jamais toucher à la sœur de leur meilleur ami
 
Connor n’échappe pas à la règle : il réussit même l’exploit de faire partie des deux catégories à la fois. Connor, c’est le meilleur ami de mon frère. Le mec le plus canon que j’aie jamais rencontré. Et accessoirement l’heureux élu avec qui (je me suis honteusement envoyée en l’air) j’ai passé un délicieux moment lors d’une soirée très arrosée à la tequila. Une nuit intense, passionnée, mémorable… suivie d’une douche froide quand il a compris qui j’étais et qui j’allais devenir – sa colocataire.
Depuis, j’ai découvert qu’il appartenait en fait à une troisième catégorie : les serial lovers idiots qui n’assument pas leurs erreurs nocturnes, mais qui vous font des pancakes en boxer dès qu’ils en ont l’occasion…

Mon avis :

Pas facile pour un coureur de jupon qui passe sa vie à baiser des femmes. Jamais deux fois la même avec rare exception. Un jour où au bar il se fait accoster par une femme. Il n’en faut pas plus pour passer un très bon moment dans la voiture de ce dernier.

Connor a un pacte avec son meilleur ami. On ne touche pas à leurs sœurs. Chacun des deux en a une.

Sauf que quelque temps après il apprend que son merveilleux coup d’un soir était pas la sœur de ce dernier. Il l’a connu jeune mais ne l’a pas revu depuis. Il a brisé le pacte sans le savoir. Mais en plus il va devoir cohabiter avec elle le temps de ses études d’infirmière.

À côté de ça Maddie (la dite sœur) ne comprend pas l’attitude de son colocataire Connor. En plus pour ne rien arranger monsieur est mignon mais il l’a fuit comme la peste.

Les deux vont devoir apprendre à cohabiter ensemble.

On suit les deux protagonistes à travers les chapitres. D’abord nous sommes dans la tête de Connor et le chapitre suivant dans celui de Maddie.

Ça peut perturber parfois mais je vous rassure on s’habitue vite surtout que l’autrice m’avait déjà fait le coup avec la crêperie des petits miracles.

Autrice française qui a une page Instagram et a l’air très sympathique.

Les deux seuls bémols c’est que Connor n’attend même pas le consentement de Maddie pour danser avec elle, et un soupçon de grossophobie quand il lui fait remarquer qu’on voit qu’elle aime ses macaronis au fromage.

Attention ce livre devrait vous émoustiller. Je vous conseille de le lire près de votre partenaire sexuel pour faire un peu descendre votre libido.

Bonne lecture !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.