La première de couverture du poche la meilleure d’entre nous

La Meilleure d’entre nous de Sarah Vaughan chez le Livre de poche, 2017.

Résumé du livre :

« N’oubliez pas : la pâtisserie est une preuve d’amour. » Kathleen Eaden, L’Art de la pâtisserie, 1966.

Angleterre, de nos jours. Le concours pour élire la nouvelle Kathleen Eaden a commencé ! Cinq candidats sont en lice, réunis par une passion commune. Mais la confection d’un cheesecake ou d’un paris-brest ne suffit pas toujours à faire oublier les blessures et les peines. Jenny, la cinquantaine tout en rondeurs, délaissée par son mari ; Vicki, qui aspire à plus qu’à élever son petit Alfie ; Claire, la jeune caissière mère célibataire qui ne rêve même plus d’une autre vie ; Karen, dont l’apparente perfection dissimule bien des secrets ; sans oublier Mike, veuf en pleine thérapie culinaire… Au cours d’une compétition aussi gourmande qu’échevelée, tous apprendront que l’art de la vie est au moins aussi difficile que celui de la pâtisserie. Généreux et inspirant, bourré d’émotion et d’humour, un premier roman à dévorer d’une seule traite, peuplé de personnages irrésistibles. Une déclaration d’amour à toutes les saveurs de la vie !

Mon avis :

Alors j’ai beaucoup aimé ce livre. Lors d’un concours de cuisine des personnes un peu paumés par la vie se retrouve pour concourir. Les autres participantes (il n’y pas qu’un homme dans le lot) ne se doutent pas au premier abord que tout le monde est paumé. Jenny qui est complètement délaissé par son mari et ses filles qui ont quitté le nid et ne sais pas s’occuper d’elle sans s’occuper des autres. Vicki qui a complètement tiré un trait sur sa carrière d’institutrice modèle pour être une mère modèle pour son fils mais qui galère un peu et qui ne veut pas reproduire l’attitude de sa mère. Claire Mère célibataire d’une adorable petite fille mais qu’elle a eu jeune. Elle doit jongler avec ses peu de moyen pour élever sa fille en l’absence du père. Karen qui a l’air parfaite mais qui cache beaucoup beaucoup de chose. Et nous avons le grand oublié des personnages Mike veuf avec deux enfants et qui veut se prouver qu’être « père célibataire » qu’il était un bon père. Et tout ce petit monde va participer à la compétition et en même temps on suit aussi leur vie avant le programme pour certains et pendant le programme. Le concours passe sur You Tube mais pas à la télé. Le gagnant sera une sorte de modèle pour un centre commercial un peu au style du Bon marché je dirai. C’est des centres commerciales un peu haut de gamme. D’ailleurs Claire n’est pas une cliente mais une caissière d’un des centres.

En même temps que le concours on suit aussi la vie de Kathleen Eaden qui essaye de garder un enfant à terme. Kathleen Eaden qui pour tous avait une vie parfaite et qui était la femme du fondateur de la marque.

On voit à travers ce livre que pas mal de gens ont des problèmes et que le manque de ressources n’est pas le seul problème. En même temps d’une certaine façon tout va se régler même si c’est parfois à l’abri des regards.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.