Première de couverture du « Crime à Black Dudley »

Crime à Black Dudley de Margery Allingham chez Harper Collins, 2020.

Résumé de l’éditeur :

« Margery Allingham possède une qualité d’ordinaire peu associée au roman policier, l’élégance. » Agatha Christie

Wyatt Petrie, jeune aristocrate, organise un week-end festif dans son château ancestral de Black Dudley. Mais, alors que ses invités décident de rejouer un rite initiatique autour d’une dague dans le manoir plongé dans l’obscurité, l’un des participants est retrouvé mort. Accident ? Assassinat ? Les convives, dont un mystérieux jeune homme répondant au nom d’Albert Campion, tentent de faire la lumière sur cette étrange affaire. Très vite, les invités comprennent qu’ils ne sont pas au bout de leurs peines. Il s’avère en effet beaucoup plus facile de se rendre à Black Dudley que d’en repartir…

Mon avis :

George Abbershaw se rend à la campagne chez son ami Wyatt. mais au cours de la soirée l’oncle de l’hôte qui habite le château meurt. Et là le mystérieux ami et le docteur de l’oncle font tout pour avoir un permis d’inhumer sans que quiconque regarde l’état du corps.

George sent l’arnaque. De plus un des autres hôtes est un peu bizarre. Cet hôte est Albert Campion. Qui est-il ? Pourquoi il est ici ? Qui l’a invité ? A t’il a un rapport avec le meurtre de l’oncle ?

Plein de questions qui sera répondu dans ce livre. C’est un livre qui a été écrit du vivant d’Agatha Christie. C’est vrai que ça y ressemble. C’est un Cosy Mystery ou un Cosy Crime. Si vous aimez ce genre vous aimerez ce livre.

Attention par contre parce qu’une autre affaire se greffe sur ce meurtre et qui mettra un peu plus d’angoisse dans ce livre.

Bonne lecture !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.