Mémoires d’un juge trop indépendant de Renaud Van Ruymbeke avec Jean-Marie Pontaut chez Tallandier, 2021.

Résumé de l’éditeur :

Boulin, Urba, Elf, les frégates de Taïwan, Clearstream, Kerviel, Cahuzac, Karachi, Balkany… Le juge Van Ruymbeke a instruit pendant plus de quarante ans les grandes affaires financières qui ont secoué notre République. Tenace et libre, il est la figure emblématique de la lutte anticorruption.

Dans ces mémoires vibrantes, animé par sa si chère indépendance, il raconte la manière dont il s’est attaqué aux sphères du pouvoir et au financement illégal des partis politiques. Engagé dans la lutte contre les paradis fiscaux, Renaud Van Ruymbeke fait des propositions pour traquer l’argent sale et réformer durablement la justice française. Voici le parcours d’un homme déterminé à se battre pour une justice égale pour tous.

« J’ai pu mesurer l’ampleur de la soumission de la justice, qui s’est exprimée dans l’action – ou l’inaction – des procureurs. J’ai dû franchir des obstacles et subir des blocages. J’ai tenté de m’affranchir de ces entraves, pour mettre au jour une vérité dissimulée, occultée, censurée. C’est à la fois en tant qu’acteur et témoin que j’ai décidé de raconter cette histoire. »

Mon avis :

C’est bien simple j’ai adoré suivre les grandes affaires de ce juge où se mêlent souvent politique et gros sous. Ce n’est pas toujours pour que les politiques s’enrichissent mais plutôt que les partis politiques financent leurs fonctionnement ou pour donner des pots de vins pour réussir aider de grandes entreprises à avoir des grosses commandes.

Mais bien sûr tout ça est illégale. Il a fallu que des juges comme celui-ci pour enquêter et savoir s’affranchir des pressions pour bosser et pour porter ces affaires devant la justice.

C’est très intéressant on le voit dans différentes affaires comme politiques bien sûr mais aussi criminelles, financiers…

Il y a que la fin que j’ai pas trop aimé parce qu’il est à la fin un peu moralisateur. Mais sinon ce qu’il dit de son job est captivant et on apprend plein de chose. Ça donne envie de lire d’autre livres sur le sujet à commanecer par les livres qui sont cités dans celui-ci.

Si vous voulez en savoir plus sur le fonctionnement de la justice mais auusi le manque de moyen et parfois les bâton dans les roues par certains grade des sceaux ou des personnes haut placés de la justice pilotés par la politique ça fait parfois peur. Bref lisez ce livre qui vous apprendra pleins de chose et ouvrira peut-être les yeux sur des affaires qui au premier abord avait l’air entaché mais qui sont plus complexe qui n’y paraissent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.