Les enquêtes de Sir John Fielding, t.1 : Les audiences de Sir John de Bruce Alexander chez 10/18, 1999 (Grands détectives).

Résumé du livre :

Londres, 1768. Le jeune Jeremy Proctor, orphelin de treize ans, débarque à la capitale. Il est aussitôt victime de malfrats qui le traînent devant le tribunal de Bow Street. C’est là que siège le magistrat aveugle Sir John Fielding, célèbre pour avoir fondé avec son frère Henry, le corps des premiers sergents de ville, des patrouilles de police destinées à sécuriser les rues. Jeremy, très vite adopté par Sir John, va l’accompagner dans ses investigations et découvrir Londres, mégalopole grouillante, avec un étonnement jamais tari. Avec comme toile de fond ce décor très réaliste, Jeremy et Sir John vont enquêter sur la mort de Lord Goodhope : une affaire captivante avec rebondissements multiples et chute surprenante assurés.
Ce premier volume de la série recrée magistralement les débuts de la lutte organisée contre le crime en Angleterre. Dépaysement et plaisir de lecture garantis ! Les aventures de Sir John et Jeremy continuent dans Le Fer et le Feu.

Sophie Colpaert

Mon avis :

Tout d’abord j’ai pris le résumé et l’image sur Babelio. Le livre n’étant plus édité chez 10/18.

Tout commence par le meurtre atroce du père de Jeremy qui se fait lyncher pour avoir édité un livre dit subversif. Jeremy est obligé de s’enfuir. Il décide de se rendre à Londres où la ville est grande et il se dit que ce sera plus facile d’obtenir du boulot en tant qu’apprenti imprimeur là-bas. Peu après son arrivée, il se retrouve mêlé à un vol de sac. Le pauvre Jeremy n’y ai pour rien. Il s’est fait avoir par un chasseur à gage. il est chargé de ramener les gens qui ont commis un délit contre rémunération. Pour arrondir ses fins de mois il accuse des pauvres gamins des rues de vol. C’est ce qui arrive à Jeremy. Sauf que ce chasseur tombe sur un os devant un juge clairvoyant à défaut d’y voir quelque chose avec ses yeux. En effet Sir John Fielding est atteint de cécité mais sait écouter tout le monde et est juste.

Après avoir relaxé le pauvre Jeremy, il le prend sous tutelle. Il compte au plus vite lui trouver une place chez un imprimeur mais un meurtre atroce a lieu à ce moment là et il va sur les lieux avec Jeremy. Celui-ci sans le vouloir va lui donner un précieux indice dans cette affaire. Jeremy se retrouve assistant de Sir John, il est ses yeux.

Peu à peu se noue une complicité entre eux. Sir John a une sorte de fils. Jeremy se sent en sécurité chez le juge et il affectionne de seconder Sir John.

Il faut savoir que Sir John a vraiment existé. L’auteur a habilement romancé un personnage historique qui a fondé une sorte de police moderne tout en jugeant des affaires. Il était bien atteint de cécité. Il bien fait du droit avec son frère. Il a bien perdu sa vue au cours d’un accident maritime. Il a aussi pris des caractères connus du personnage pour le mettre dans son roman.

Si vous aimez les romans policiers historiques ce livre est fait pour vous.

Bonne lecture !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.