Mamie Polar, t.6 : Mamie Jo connaît la musique de Régis Delpeuch chez Scrineo, 2019.

Résumé de l’éditeur :

Alors que Lucas tourmente sa mère pour savoir enfin qui est son père, Andrea se fait du mouron pour le sien : le commandant Duflair a disparu !
Il n’est pas revenu de son cours de violoncelle. Très inquiets, Mamie Jo et les enfants se lancent à sa recherche. Une enquête délicate qui les mène sur la piste d’une jeune philippine Lynn et de son père diplomate.
D’une ancienne gare de marchandises à l’aéroport Charles de Gaulle en passant par une résidence ultra sécurisée, Mamie Jo mène l’enquête à sa façon : tambour battant. Et tant pis pour ceux qui se mettent en travers de son chemin…

Mon avis :

Nous retrouvons Mamie Jo et ses petits-enfants. Rien ne va plus pour Lucas. Il se brouille encore avec sa mère. Il veut savoir qui est son père et sa mère refuse de lui dire. Elle dit depuis très longtemps qu’elle l’a fait toute seule.

Même Mamie Jo n’a jamais su qui était le père de Lucas. Mais c’est un jour particulier. Mamie Jo doit venir s’occuper de Lucas et Camille. Quand les deux enfants se retrouvent, Andrea le fils de l’inspecteur Duflair arrive, paniqué. Son père a disparu. Il est dans tout ses états. Au début Lucas et Camille ne le croit pas trop. Mais ils se rendent vite à l’évidence que son père a bel et bien disparu. Ils appellent Mamie Jo pour qu’elle arrive au plus vite. Ils se mettent vite à l’enquête.

Je me suis rendue compte depuis le tome 4 qu’un sujet difficile est souvent traité. Il y a eu les réfugiés Syriens, Les trafiquants d’ivoire…

Dans celui-ci on parle d’esclavage moderne. On croit que l’esclavage est abolie. Mais ça existe encore et ce livre en traite.

Certes le sujet est difficile mais nous retrouvons toujours avec plaisir Mamie Jo et ses petits-enfants tout comme Andrea. Et il ne faut pas oublier que comme toutes les fins dans Mamie Jo tout finit bien.

Bonne lecture !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.