Mamie Polar, t.5 : coup de chaud pour mamie Jo de Régis Delpeuch chez Scrineo, 2018.

Résumé de l’éditeur :

Mamie Jo est une grand-mère comme tout le monde aimerait en avoir une : elle habite à la campagne avec Papi mon chou, aime les randonnées, la photo, les séries policières, Facebook et son teckel, Don Quichotte. Le samedi, elle garde ses deux petits-enfants, Camille et Lucas. Mais cette fois-ci, nous la retrouvons en Côte d’Ivoire, chez les grands-parents maternels de Camille, pour des vacances bien méritées ! …sans compter les disparitions mystérieuses de plusieurs enfants dans le village voisin… Encore une affaire pour Mamie Jo, Camille et Lucas, enquêteurs et justiciers hors normes !

Mon avis :

Dépaysement garanti. Nous ne sommes plus en France mais en Côte d’Ivoire deuxième pays de Camille. Elle y retrouve sa tante. Mamie Jo y est en remplacement de la mère de Camille qui est à l’hôpital pour une appendicite. On y retrouve donc Camille, son cousin Lucas et Mamie Jo. Mais là-bas se trouve aussi le propre frère de amie Jo qui vient les chercher à l’aéroport et bien sûr Salimata la tante de Camille, tout comme ses grands-parents ivoiriens. Et on se rend compte que l’enseignement est vraiment de famille parce que même Salimata est enseignante elle aussi.

Mais que serait une mamie Jo sans une bonne enquête ? Ils vont devoir faire face à un trafic de matières précieuses tout à fait illégal. Et devront affronter de dangereux trafiquants. Même Duflair sera de la partie. Mais bon il n’est jamais très bon dans ses enquêtes alors heureusement que Camille et Mamie Jo sont là pour l’aider.

Bonne lecture !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.