Le majordome et moi de Gary D. Schmidt chez l’école des loisirs, 2020 (Médium)

Résumé du livre :

Carter Jones n’en revient pas. Alors qu’il se réveille un beau matin, voilà qu’il trouve un véritable majordome anglais – avec chapeau melon et tout le tralala, s’il vous plaît ! – sur le pas de sa porte. Comme si survivre et comprendre le collège ne suffisait pas, Carter doit aussi s’adapter à la présence opportune de cet inconnu venu aider la famille Jones – un brin fauchée. Mais lorsque la colère et le chagrin deviennent trop lourds à porter, Carter découvre qu’un fardeau devient plus léger quand il est partagé.

#mort, deuil #relation enfant, adulte #humour

Mon avis :

Vous voudriez hériter d’un majordome ? C’est ce qui arrive à la famille Jones. Une famille américaine composée d’une maman, d’un garçon et de trois filles.

C’est Carter le garçon qui nous raconte l’histoire. Au début il se demande qui est cet énergumène anglais qui débarque chez eux. Serait-ce un voleur venu faire du repérage, un serial Killer ? Mais non Paul Bowles-Fitzpatrick est un « gentleman au service d’un gentleman » comme il aime se définir. Il était avant au service du grand-père de Carter mais au décès de celui-ci ils ont hérité « de ses services ». Alors voilà un majordome tout droit sortie d’Angleterre dans une famille pas très fortunée des États-Unis. Contre toute attente il va se faire accepter par toute la famille. Et va peu à peu redonner le sourire à cette famille endeuillée. Je ne vous ai pas parlé de Currier. Currier est le frère défunt de Carter et ses sœurs il est décédé après une courte maladie. Currier était un gamin joyeux de 6 ans. De plus le père est très souvent absent. Il est militaire et est actuellement en Afghanistan.

Ce livre est un peu aussi un documentaire. Je m’explique le majordome a une passion pour le cricket. Et il enseigne à Carter et son ami les règles du cricket. Bientôt une équipe va se former au sein du collège. Dans le livre il y a un lexique, un plan d’un terrain de cricket et tout pleins d’informations sur le cricket. Si vos voulez allier roman et documentaire ce livre est pour vous.

J’oubliais le dernier membre de la famille le chien. Un chien qui vomit beaucoup.

Dans ce livre on passe du rire aux larmes avec une déconcertante facilité. C’est un livre qui est un petit bijou.

Bonne lecture !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.