Le tueur en face de moi : Qui sont ces prédateurs que nous ne soupçonnons pas ? de John E. Douglas et Mark Olshaker chez Michel Lafon, 2019.

Résumé de l’éditeur :

À quoi reconnaît-on un esprit prédateur ? Qu’est-ce qui pousse un criminel à agir ? Naît-on avec des pulsions meurtrières ou sont-elles dues à des circonstances extérieures ? Que ressent-on avant le passage à l’acte ?

Après avoir étudié et interrogé pendant plus de 25 ans les plus grands tueurs en série, John Douglas est capable d’anticiper leurs gestes, voire de les pousser aux aveux.

Dans Le Tueur en face de moi, le très célèbre profileur du FBI dévoile ses méthodes au travers d’entretiens avec quatre des plus grands meurtriers de notre époque. En revenant sur ces affaires, il nous laisse entrevoir, au cœur du mal, l’être humain dans toute sa complexité.

Mon avis :

Alors au vue de la polémique récente sur Stéphane Bourgoin à l’heure où j’écris ces lignes. Là on ne peut pas remettre en question John E. Douglas qui était un vrai profiler du FBI. Donc ce qu’il raconte dans ce livre on peut le croire. Donc les deux auteurs racontent comment Douglas notamment a entamé des entretiens avec des tueurs en série pour comprendre leur processus criminels et leurs psychologie pour ensuite arriver à enquêter de meilleures manières sur d’autre cas et aussi pour essayer de trouver la dangerosité des personnes incarcérées soit dans le cas des remises de peine soit avant leur procès.

En prenant des exemples concrets il explique sa manière de faire et présente différents types de criminels.

Ce livre est très intéressant si vous vous intéressez au sujet.

Bonne lecture !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.