La voie du tablier de Kousuke Oono chez Kana, 2019 (Big Kana).

Résumé de l’éditeur :

Notre homme est un ancien yakuza devenu homme au foyer… Il se faisait appeler « Tatsu, l’immortel » ! Aujourd’hui, il est l’homme idéal : il prépare des bentô à tomber, il repère les meilleurs promotions et il aide même d’anciens collègues (?) dans leur quotidien…
Mais malgré son adorable tablier, il ne peut totalement gommer son air patibulaire et son regard de tueur… Pour notre plus grand plaisir !

Mon avis :

Tatsu a la mine patibulaire. Il est couvert de tatouages et pour ce qui ne le savent pas les tatouages ne sont pas bien vu au Japon et ils désignent obligatoirement un Yakuza. Alors c’est dure pour lui de devenir un homme au foyer. Même s’il s’en donne du mal il est parfois bien embêté. Par exemple sa femme qui travaille oublie le bento qu’il lui a préparé. Ni une ni deux il met le bento dans un attaché-case et il va lui ramener mais il se fait contrôler par des policiers. Les rencontres entre son ancienne vie et sa nouvelle vie sont souvent amusantes.

La seule chose que je regrette c’est qu’il n’y a pas de liant dans cette histoire. c’est plein de sketchs mais pas vraiment une histoire qui se suit. Mais pour ceux qui aiment lire des petites histoires je vous recommande ce livre.

Bonne lecture !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.