Trop de détectives : une aventure de Carol Evans de Jacques Sadoul, Albin Michel,1997

Résumé du livre :

June McNally, une riche Californienne, a réuni des amis spécialistes du roman policier pour un jeu de rôles.

Assistée de Carol Evans, ex-agent de la CIA, elle doit être la victime d’un crime fictif. Les participants incarnent Sherlock Holmes, Hercule Poirot, Maigret, Philip Marlowe, Columbo, Kay Scarpetta, Ellery Queen, le Père Brown, et devront mener l’enquête. Le jeu débute bien et chacun, satisfait, va se coucher.

Mais un tremblement de terre survient, le ranch est isolé du reste de la Californie.

Tout le monde se réveille alors. Sauf June McNally : elle est morte, poignardée. Carol Evans, huit enquêteurs, le shérif local, cela ne fait-il pas trop de détectives pour démasquer le coupable?

Mon avis :

Que du bonheur ! Vive les demeures ancestrales où tu trouves des livres à tous les étages. J’ai trouvé ce livre qui mélange deux de mes héros préférés. Hercule Poirot et le grand l’immense Columbo.

Certes ce ne sont pas les « vrais ». En fait la propriétaire des lieux décide de faire une murder party. Elle en fait souvent et renouvelle souvent les personnes qui la composent. Mais elle n’a pas confiance et engage Carol Evans pour sa protection. Bien lui en a pris ou pas parce qu’elle meurt la nuit qui suit la Murder Party. Les détectives et Carol Evans vont essayer de découvrir qui a tué vraiment la propriétaire. On peut dire qu’ils vont complètement échoué. Je ne vous en dit pas plus.

On va découvrir peu à peu qui sont vraiment les faux détectives et pourquoi ils sont là. C’est un peu un huis clos où chacun est suspect.

Malheureusement le livre n’est plus disponible en librairie. Vous le trouverez peut-être en bibliothèque ou chez un soldeur.

J’ai bien aimé ce livre et j’ai fait la connaissance de Carol Evans une bisexuelle haute en couleur. Pourquoi je parle de sa sexualité ? parce qu’elle est plus qu’évoqués dans le livre. Elle a échouée dans sa mission.

Bonne lecture ! Joyeux Noël !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.