Les aériens de Marie-Catherine Daniel chez Sarbacane, 2017 (Pépix noir).

Résumé de l’éditeur :

Dure rentrée de 5e, pour Alexandre : tous ses amis l’ont abandonné car Romain, son grand frère, est responsable de la mort d’un lycéen dans un accident de moto. Théo et sa bande sont prêts à tout pour faire payer Romain – y compris s’en prendre à Alexandre, qu’ils harcèlent chaque jour. Heureusement, il y a Sarah, la nouvelle au collège. Elle n’aime pas les injustices et aide les deux frères. C’est justement en se réfugiant chez elle, un matin, qu’ils font la connaissance d’un être étrange : Courantd’Air.

Courantd’Air est un Aérien : un nuage de particules, invisible tant qu’il ne se charge pas de poussière. Il explique aux trois amis qu’il s’est fait piéger dans le lave-linge de Sarah alors qu’il fuyait un autre Aérien, le terrifiant Blizzard, qui vient d’arriver dans la région avec sa bande d’envahisseurs.

Leur but ? Détruire la ville !

Mon avis :

Pour en revenir au résumé c’est vrai que Alexandre se sent bien seul. Sarah lui sera d’une grande aide.

Et Romain certes c’est lui qui conduisait le scooter mais lui aussi aurait pu en rester aussi là. Sauf que tous ses anciens amis lui fait porter le chapeau.

Mais il n’y aura pas seulement Sarah comme allié mais aussi un allié inattendu, un aérien. Mais qu’est ce que c’est un aérien ? Alors ça serait une sorte de courant d’air doué de parole et de conscience. Mais l’aérien qui s’appelle d’ailleurs Courant d’air a lui aussi un problème. Un méchant aérien a élu domicile dans sa ville. Et cherche tous les autres aériens ou pour les intégrer à sa bande ou en les fusionnant à son propre corps pour qu’ils deviennent plus puissant. Il veut anéantir la ville et d’autres sûrement par la suite. Mais les deux frères et Sarah vont tout faire pour l’arrêter tout en essayant d’éviter ceux qui veulent s’en prendre aux deux frères.

Je ne sais pas si je vous ai donné envie de le lire grâce à mon résumé personnel mais ce livre est haletant. On se prends au jeu et à croire aux aériens et à une machine qui peut les attirer. Au début c’est plutôt Alexandre et Romain qui sont les principaux personnages moteurs. C’est Alexandre qui veut retrouver ses amis. Romain qui doit échapper au bagarre mais aussi retrouver la parole qu’il a perdu lors de l’accident. La dépression de la mère des deux jeunes hommes prend aussi de la place. Mais quand L’aérien fait comprendre aux trois enfants que le problème est Blizzard le terrifiant aérien alors Sarah et Courant d’air prend toute la lumière.

C’est donc un livre qui a des personnages forts et des deux sexes donc les filles comme les garçons peuvent se retrouver dans cette histoire. Comme tout bon livre pour enfant ça finit bien.

Un livre pour tous avec de bonnes interrogations et des réponses que je vous invite à lire.

Bonne lecture !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.