La face cachée du prince charmant de Guillaume Guéraud et Henri Meunier du Rouergue, 2019

Résumé de l’éditeur :

Suivant le procédé du caviardage (couverture partielle en noir du texte et des images pour changer un propos), l’album fait le portrait en négatif d’un Prince charmant qui par la magie se révélera être un enfant très ordinaire.

Mon avis :

Un livre qui fait grincer quelques dents des adultes mais qui va réjouir les plus jeunes. Moi j’ai adoré. Alors en « on » on voit tout ce que fait le prince charmant. Il est beau, charmant, habile tout ça tout ça. Parfait en 1 mot. Mais voilà en « Off » il n’est pas comme ça. L’auteur a pris le texte de la page précédente et l’a tronqué pour dire ce que fait le prince charmant à l’abri des regards. On apprends que comme les enfants il a toujours besoin de sa maman, qu’il a aussi peur du noir.

En d’autre terme le prince charmant n’est pas l’image parfaite qu’on a de lui. Mais n’est ce pas comme tout le monde ?

C’est très joli à lire, ça m’a fait rire et ça fait beaucoup plus réfléchir qu’on le croit.

Bonne lecture !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.