L’été où j’ai vu le tueur de Claire Gratias aux éditions Rouergue, 2019 (Doado noir)

Résumé du livre :

L’été est trop tranquille dans le village d’Hugo, qui ne part pas en vacances. Ce gros lecteur de romans d’épouvante a beaucoup d’imagination, et à force de s’ennuyer, il finit par voir des choses inquiétantes. Mais ne les aurait-il pas inventées ? Tous ces chiens, par exemple, qui meurent les uns après les autres ? Une simple épidémie ? Un thriller pour jeunes ados, jouant sur l’épouvante… jusqu’à ce que le danger devienne bien réel !

Mon avis :

Merci à Mélaine pour m’avoir prêté ce livre.

Un livre superbement bien écrit mais bon en même temps c’est une très bonne collection chez un excellent éditeur. Alors il faut s’attendre à de l’excellence.

Vous me trouvez lèche-cul ? Lisez Chez le Rouergue la collection Doado et Dacodac et on en reparle. Non mais !

Il s’en passe des choses chez soit quand on a pas la chance de partir en vacances. Hugo va s’en apercevoir vite fait.

D’abord des chiens qui sont tués, ensuite la voisine qui disparait et le mari de celle-ci qui fait des choses bien louche la nuit. Une main qu’on trouve dans l’eau…

La voisine est elle morte ? C’est bien une main qu’il y a dans l’eau ? C’est qui ce tueur de chien ?

Beaucoup de question et pour l’instant peu de réponses mais vous les aurez toutes si vous lisez ce livre. Qui vous promettra une lecture haletant jusqu’au bout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.