Miss Dashwood, nurse certifiée , t. 2 : Attention, enfant fragile ! de

Gwenaële Barussaud, fleurus, 2017

résumé de l’éditeur :

Daisy Dashwood, nurse anglaise formée à la très réputée Perfect Children Academy, croyait avoir tout vu avec les enfants Godefroy et Charlotte de Grandville. Mais lorsqu’elle est appelée auprès de la Duchesse de Rochebelle pour s’occuper de la jeune Marie-Printemps, la voilà confrontée à des obstacles inattendus : l’enfant vit sous la férule d’une mère hantée par la peur des « microzoaires » et se croit constamment malade ou en danger. Adieu jeux de plein air, jardinages et autres excursions champêtres pourtant recommandées par la célèbre pédagogue Mrs Stenford : désormais pour Daisy Dashwood ce sera sirop, pansements et broderies dans l’atmosphère confinée de la chambre. Heureusement, l’espiègle Léon, fils du gardien du domaine, vient mettre un peu d’animation au château. Mais d’animation à révolution, il n’y a qu’un pas que le duc et la duchesse de Rochebelle ne veulent surtout pas franchir. A moins qu’il en aille de la santé de Marie-Printemps…

Mon avis :

Miss Dashwood est une nurse anglaise très gentille. Elle se retrouve à devoir s’occuper de Marie-Printemps qui est souffreteuse. Disons le clairement, elle est hypocondriaque. En effet à la naissance de son frère, elle s’est mise à avoir très peur des microbes et autres tourments. Ses parents l’envoient en Normandie en espérant qu’elle aille mieux là-bas.

 

Son oncle et sa tante l’accueille avec la cuisinière de la petite qui impose à toute la famille un régime très stricte. En mangeant si peu c’est normal que la petite soit souffreteuse. Pour s’occupait d’elle, ils engagent Miss Dashwood. Elle comprends vite le problème de Marie-Printemps et fera tout pour le résoudre, quitte à s’allier avec le fils du palefrenier.

Elle trouvera en la personne de la femme du palefrenier une bonne cuisinière. La miss s’étant bien attaché à la cuisine française et normande.

 

Ne vous inquiétez pas elle, elle n’en oublie pas son devoir. Elle devra faire en sorte de faire retrouver la santé à la jeune Marie-Printemps et lui faire comprendre que le plein air n’est pas une maladie et que ça fait du bien de s’amuser dehors.

 

Elle s’en acquittera à merveille.

Ce livre se lit très rapidement. il est très amusant et on comprendra qu’elle doit avant tout rapprocher des parents plutôt que soigner une malade.

Lisez le, vous ne le regretterez pas.

Bonne lecture !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.