Ma grand-mère est une terreur de Guillaume Guéraud chez le Rouergue, 2017 (Dacodac)

Résumé de l’éditeur :

On l’appelle Mémé Kalashnikov ! Car la grand-mère de Louis est une terreur, il déteste passer des vacances dans sa maison au fond des bois, sans télé ni rien. Mais cette fois-ci, il ne va vraiment pas s’ennuyer. Car sa grand-mère, moitié sorcière moitié activiste politique, s’oppose à la construction d’une route près de chez elle. Avec son chaudron magique, sa faucille et son marteau, elle ne craint personne ! Du rire, de l’aventure et un soupçon de fantastique pour les jeunes lecteurs.

 

Mon avis :

Je suis fan de Dacodac chez le Rouergue. C’est une très bonne collection, leurs livres sont tous très bien. Celui-ci est sympa. Louis doit rester la semaine chez sa grand-mère. Tout le monde a peur d’elle. Elle vit au fin fond d’une forêt. Elle n’a pas la langue dans sa poche.

Au début, Louis n’est pas en joie de devoir rester chez elle. En plus, on s’y ennuie. Pensez-vous, elle n’a même pas la télé. Mais voilà, après un accident de vélo, il découvre qu’on veut faire une route, et pour cela on va devoir déforester une partie de la forêt. Mais pour ça, il faudra d’abord passer sur le corps de Mémé Kalashnikov. Tout ceci promettra à Louis des vacances mouvementées.

C’est plein d’humour, surtout grâce à la grand-mère qui est un sacré personnage.

Bonne lecture  !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.